Saison 2015 / 2016

Samedi 16 avril:

Equipe Réserve: 1/2 finale de la Coupe du Comité 

 

CAPBRETON/HOSSEGOR    18         AS MONTFORT  7

 

Lieu: Capbreton

arbitre: Félix Aguer (CBL)

mi-temps: 18 - 0

 

Pour Capbreton/Hossegor:

2 essais: n°15 (20'), n°12 (30')

2 pénalités (12', 28') et 1 transformation (30'): n°10

 

Pour Montfort:

1 essai: Loupien (60')

1 transformation: Loupien (60')

L'équipe:

Armand, Parnaud, Fauré, Soula, Gamard, Latappy (cap), Benetoux (m), Loupien (o), Oulès, Lanternas, Mora, Descarpentries

entrés en jeu: Toulouzette, Berdoyes, Capdepon

 

La réserve en déplacement à Capbreton avait la lourde tâche de rencontrer l’équipe locale Capbreton/Hossegor pour cette ½ finale de la Coupe du Comité. Une équipe rencontrée quinze jours plus tôt à Hossegor. La large défaite ne donnait pas les tangos favoris en ce samedi pluvieux. Malgré le temps épouvantable, les supporters montfortois sont nombreux pour encourager leur équipe. Comme le samedi précédent, le groupe n’a pas tous ses atouts avec les absences des travailleurs du samedi, des blessés et des joueurs conservés pour l’équipe de la première. Si contre Pouillon, cela n’a pas eu de conséquences, contre le grand favori de la compétition cela va s’avérer plus délicat.

La première mi-temps verra une grande domination des locaux dans tous les compartiments du jeu. Le démarrage est rugueux car dés la 4ème mn un accrochage est sanctionné par un double carton jaune. Mais les montfortois sont un peu timides et manquent d’initiative. Les duels sont souvent perdus car l’adversaire joue un ton au dessus. A la 12ème mn, les maritimes marquent la première pénalité par leur demi d’ouverture qui récompense le bon début de match de son équipe. Les tangos ne manquent pas de vaillance mais vont craquer une première fois. Les avants du CHR font le forcing dans les 5 mètres avant de lancer l’arrière dans le petit côté (20’) qui marque en coin. La transformation est ratée, 8 à 0 pour les locaux. La fin de la première période va être difficile car Capbreton ne relâche pas la pression. Une seconde pénalité de l’ouvreur viendra alourdir le score (28’) à 11 à 0. La mi-temps approche et les maritimes occupent encore le camp montfortois. Une attaque des locaux se déploie dans les 22m et le centre vient croiser avec son ouverture. La défense est prise à revers et l’essai est imparable entre les perches. La transformation facile est convertie et l’arbitre siffle sur ce score de 18 à 0. Vu la physionomie de la première période les supporters sont résignés. Heureusement, les joueurs ne le sont pas. Ils vont se ressaisir et peut-être aussi profiter d’un relâchement de l’adversaire. Le match s’équilibre mais il est toujours aussi difficile de jouer sous cette pluie continuelle.  Les deux équipes feront de leur mieux en essayant de se passer le ballon mais les défenses seront intraitables. La rencontre se rapproche de son terme et Montfort domine. Un regroupement sur la ligne des 22m du CHR se forme. Le ballon sort et Frédéric Loupien feinte la passe à son ouvreur. L’intervalle s’ouvre et il n’a plus qu’à courir pour récompenser la bonne seconde mi-temps de son équipe et rendre la défaite moins sévère. Il transforme lui-même juste avant le coup de sifflet final. La saison se termine ainsi par cette défaite somme toute logique. Mais tous les joueurs n’ont pas à rougir et peuvent même être fier de cette belle saison. Il y avait longtemps que l’équipe réserve ne s’était pas qualifiée pour une phase finale !

 

Samedi 9 avril: 

Equipe Réserve: 1/4 de finale Coupe du Comité 

 

POUILLON   0       AS MONTFORT   19

(mi-temps: 0 - 12)

Lieu: Pouillon

arbitre: Philippe Menetrier (CBL)

 

pour Pouillon:

carton jaune: Chies (25')

 

Pour l'AS Montfort:

3 essais: Descarpentries (12', 67'), Latappy (22')

2 transformations: Dartiguelongue (22', 67')

carton jaune: Armand (25')

carton blanc: Toulouzette (65')

 

l'équipe: Armand, Parnaud, Toulouzette, Gamard, Soula, Latappy (cap), Benetoux (m), Loupien (m), Mora, Lanternas, Dartiguelongue, descarpentries

entrés en jeu: Fauré, Napias, Oulès, Capdepon 

 

Pour ce 1/4 de finale contre la réserve de Pouillon les tangos font figure de favori même si le match est prévu sur le terrain de leur adversaire. La réserve pouillonnaise a terminé première de sa poule de 3ème série mais avec du sérieux et ce qu'il faut d'engagement la hiérarchie devrait être respectée. Malgré des abscences pénalisantes pour cause d'obligation professionnelle ou de blessure, le groupe désigné se doit de l'emporter pour avoir le droit de défier le grandissime favori Capbreton en 1/2 finale. Mais voilà, être favori sur le papier ne donne aucun point d'avance. Le début de match est mauvais à l'image de la réception du coup d'envoi donné par les locaux. Tout le monde se regarde et le ballon va en touche. Vont suivre une dizaine de minutes où les tangos vont avoir du mal à ce dégager contre le vent et surtout subir les assauts des pouillonnais qui eux rentrent parfaitement dans le match. Heureusement les locaux se heurtent à une bonne défense qui va petit à petit désserrer l'étreinte. Et sur l'une des premières offensives digne de ce nom des tangos, Aurélien Descarpentries conclut sur un dernier sprint un essai en bonne position (12'). Frédéric Loupien touche du bois sur la transformation et le score en reste à 5 à 0. Montfort prend le dessus dans le jeu et dans le rythme mais les locaux sont vaillants et agressifs à défaut d'être dangereux. A la 22', sur un belle attaque au trente mètres, Manu Lanternas joue parfaitement le coup en attirant toute la défense. François Latappy vient parfaitement croiser et se retrouve entre les barres pour un superbe essai. La transformation de Benoit Dartiguelongue gonfle le score à 12 à 0. On respire mieux. Mais les pouillonnais s'accrochent et ce défendent bec et ongles, pas toujours dans les règles. Quelques accrochages virils viendront ternir cette première pèriode qui se termine sur ce même score de 12 à 0. Hélas, quelques occasions en or seront gachées par excés d'individualisme. Occasions qui auraient permis du tuer le match bien plus tôt. La seconde pèriode vera les montfortois dominer leurs adversaires et se créer un grand nombre de situations favorables et d'essais tout fait qui'il gacheront piteusement. Des mauvais placements du soutien, des mauvais choix, des balles manquées et des 2 contre 1 vendangés, ce sont bien quatre ou cinq essais supplémentaires qui auraient du être marqués ! Heureusement à la fin du match Aurélien Descarpentries viendra donner au score une ampleur plus en rapport avec la différence de niveau des deux équipes. Son essai entre les poteaux et transformé par Benoit Dartiguelongue cloture le score à 19 à 0. Pouillon aura joué jusqu'au bout avec ses armes de vaillance et son jeu au prés qui n'aura finalement pas trop perturbé les tangos. Les tangos auront beaucoup trop gachés pour être pleinement satisfait de la prestation. Ils se sont trop souvent mis au niveau de leur adversaire alors que dés qu'il ont mis du rythme et joué en équipe, les adversaires étaient de suite dépassés. Mais ne faisont pas la fine bouche, ils sont qualifiés pour les 1/2 finale ! Samedi prochain, l'adversaire sera d'un autre calibre et ils sauront se mettre au niveau sans problème.

 

Dimanche 3 avril

Equipe II:   Capbreton/Hossegor   34     AS Montfort   10

Lieu : Hossegor

 

Pour Capbreton/Hossegor :

6 essais : n°5 (19’), n°11 (24’, 30’), n°8 (37’), n°15 (53’), n°21 (60’)

2 transformations : n°10 (24’, 37’)

carton jaune : n°9 (11’)

 

Pour Montfort :

2 essais : Darrigan (22’), Loupien (45’)

carton jaune : Parnaut (45’)

 

l’équipe :

Toulouzette, Bernadet, Armand, Soula, Bats, Baraille, Darrigan (m), Loupien (o), Aumailley, Lanternas, Mora, Descarpentries

Entrés en jeu : Parnaut, Zanfirache, Gamard, Latappy, Benetoux, Capdepon

 

La tache de la réserve s’avérait très difficile chez le leader invaincu de la poule et principal favori de la compétition. Même si le classement était fait quel que soit l’issue de la rencontre, il s’agissait de bien préparer le quart de finale prévu le week-end suivant. Les montfortois n’ont pas perdu leur temps même si la défaite paraît sévère. Ils ont fait preuve, tout au long de la rencontre d’une volonté sans faille et ont essayé de faire vivre le ballon. Ils ont fait largement jeu égal pendant presque toute la première mi-temps restant dans le match grâce a un essai de Thibaut Darrigan auteur d’un exploit personnel le long de la touche pour un bel essai. Hélas, juste avant la pause, ils vont encaisser un essai qui va donner une ampleur sérieuse au score 17 à 5. La seconde mi-temps sera la copie conforme de la première avec des montfortois généreux et vaillants mais n’arrivant pas à déborder la défense maritime. Les locaux se feront un malin plaisir à profiter du moindre ballon perdu pour lancer des contre-attaques fulgurantes par leurs véloces trois quarts. Trois essais de plus viendront alourdir le score. Seul Frédéric Loupien à la conclusion d’une belle action permettra aux tangos de ne pas rester bredouilles en seconde période. L’équipe la plus complète a gagné logiquement grâce à un jeu collectif mieux huilé mené par des bonnes individualités que ce soit devant ou derrière. Malheureusement, il est a déplorer les blessures aux genoux de Fabien Baraille et Pierre Aumailley, vraiment malchanceux cette saison. Il faut espérer que cela ne sera pas trop grave pour eux. Place maintenant au quart de finale qui se jouera samedi prochain à Pouillon contre ces mêmes pouillonais. Il ne faut faire aucun complexe et se déplacer avec l’envie de passer un tour supplémentaire malgré les nouveaux blessés et les absents prévus.

Dimanche 20 mars:

 

Equipe Réserve:     AS Montfort  29    Entente Lesperon Onesse  20

 

pour Montfort:

5 essais: Taormina (2', 13'), Napias P (19'), Lanternas (44'), Descarpentries (49')

2 transformations: Oulès (13'), Loupien (49')

carton blanc: Latappy: (54')

 

l'équipe: Toulouzette, Parnaut, Morlaes, Napias P, Laplace, Felter (cap), Landalle (m), Lanternas (o), Oulès, Loupien, Mora, Taormina

entrés en jeu: St Amon, Zanfirache, Gamard, Latappy, Descarpentries, Dufourcq

 

Pour ELO:

2 essais: n°22 (27'), n°4 (58')

2 transformations: n°12 (27', 58')

1 drop: n°10 (21')

carton jaune: n°21 (44')

 

Avant la rencontre Montfort possède deux points de plus au classement que son adversaire du jour. Pour être sur de se qualifier, c’est simple. Il faut soit une victoire bonifiée soit une victoire avec au moins huit points d’écart. Tout autre résultat serait quasiment éliminatoire. Heureusement, en deux semaines, beaucoup de blessés ont repris ce qui fait que le groupe de la réserve est bien plus compétitif que ces derniers matchs. Et ce n’est pas plus mal car ce match contre une équipe qui les a déjà battus trois fois sur trois s’annonce très difficile. Les tangos vont démarrer la rencontre comme des morts de faim. Les adversaires sont pris à la gorge et asphyxié par le rythme imposé par les locaux. Les vingt premières minutes sont un régal de jeu et l’ELO est complètement dépassé. Trois superbes essais seront marqués après des attaques qui vont balayer tout le terrain. Deux par le rapide Alex Taormina en débordement puis plein champ et le troisième par Paul Napias venu au soutien de ses trois quarts. Malheureusement, Léo Oulès ratera deux des trois transformations pourtant faciles. 17 à 0, c’est bien parti. Mais l’ELO est venu jouer également sa qualification et n’est pas décidé à lâcher l’affaire. A la 21mn, un superbe drop de l’ouvreur visiteur arrête l’hémorragie. Les débats s’équilibrent et les trois quarts visiteurs montrent leurs qualités de vitesse.  A quatre minutes de la pause, une belle action de l’ELO met le feu dans la défense tango et le centre remplaçant perce et marque entre les poteaux. La pause est sifflée sur le score de 17 à 10, rien n’est fait. C’est l’ELO qui est maintenant qualifiée. La seconde période démarre  comme elle a fini. Les visiteurs font le forcing et sont récompensés par une pénalité. 17 à 13, ça se corse. Heureusement, les tangos ne vont pas paniquer et repartir de l’avant. Manu Lanternas lancé au ras d’un regroupement viendra marquer un essai plein de décision qui redonne de l’espoir aux montfortois (44’). Hélas, ce n’est pas le jour des buteurs, et la transformation est manquée par Fred Loupien. 22 à 13, on respire. Les tangos vont continuer la marche en avant et enfoncer le clou cinq minutes plus tard. Nicolas Landalle au sorti d’un regroupement s’échappe côté fermé et délivre un superbe coup de pied à suivre pour son ailier Aurélien Descarpentries. Il sera le premier dans l’en-but pour un bel essai en coin. Fred Loupien se rachète et ajoute les deux points de la transformation pourtant difficile. 29 à 13, il rest 10 mn à tenir. Mais l’adversaire est valeureux et va lancer toutes ces forces dans la bataille. Les tangos résisteront avec vaillance mais craqueront à deux minutes de la fin sur un essai en force qui sera transformé. 29 à 20, 5 essais à 2, pour l’instant c’est Montfort qui est qualifié. Il suffit de ne pas encaisser un troisième essai. Les dernières minutes sont longues et pénibles mais la victoire sera sifflée synonyme de qualification. Félicitations à tous les joueurs pour ce superbe match de réserve.

Dimanche 6 mars:

Equipe réserve:   AS Montfort    8     AS Saint Martin de Seignanx  24

(mi-temps : 0 – 7)

Pour Montfort :

1 essai : Oulès (60+2’)

1 pénalité : Oulès (35’)

carton jaune : Toulouzette (18’)

l’équipe : Toulouzette, Fauré, Morlaes, Zanfirache, Bats, Latappy, Loupien (m), Descarpentries (o), Oulès, Lamarque, Taormina, Parnaut

entrés en jeu : Saint Amon, Napias, Dufourq

Pour Saint Martin :

4 essais : n°10 (30+2’), n°8 (41’), n°13 (44’), anonyme (55’)

2 transformations : n°11 (30+2’, 55’)

carton jaune : n° 12 (18’)

 

La réserve était vraiment trop handicapée par de trop nombreux blessés ou absents pour pouvoir rivaliser jusqu’au bout face au second de la poule. L’effectif remanié est trop juste pour espérer quoi que ce soit malgré de la bonne volonté et l’envie de s’accrocher. Les locaux vont tenir courageusement une mi-temps et encaisseront le premier essai transformé au plus mauvais moment, juste avant le coup de sifflet de la pause. L’entame de la seconde période donne des espoirs aux montfortois et Léo Oulés passe la pénalité pour revenir au score (35’). Les tangos vont continuer à lutter avec vaillance mais vont céder en l’espace de trois minute (41’ et 44’) et encaisser deux essais. Le premier en force suite à une pénaltouche et le second suite à une percée du centre adverse plein champ. A la 55’, un nouvel essai en force du pack visiteur met fin au suspense. 24 à 3, c’est dur mais Saint Martin est, ce jour, le plus fort. Les tangos lutteront jusqu’au bout et finiront par marquer un bel essai plein de panache dans les arrêts de jeu par Léo Oulès. Il n’y a pas grand chose à dire hélas. Le problème est que la qualification devient beaucoup plus dure maintenant. Il faut espérer un retour rapide de quelques blessés pour pouvoir lutter à armes égales avec les prochains adversaires.

Dimanche 28 février:

US Saullt  23    AS Montfort  26

 

Lieu : Sault de Navailles

(mi-temps : 13 – 7)

 

Pour Sault :

3 essais : 10’, 20’ et 60’

1 transformation : 60’

2 pénalités : 25’, 35’

 

Pour Montfort :

4 essais ; Berdoyes (28’), Taormina (33’, 63’), Lanternas (68’)

3 transformations : Oulès (28’, 33’, 63’)

 

L’équipe : Armand, Fauré, Toulouzette, Parnaut, Zanfirache, Berdoyes, Landalle (m), Lanternas (o), Oulès, Loupien, Lamarque, Taormina

Entrés en jeu : Saint Amon, Napias, Latappy, Dufourcq

 

Les tangos pénètrent sur le terrain avec une composition modifiée. Il y a des blessés et des absences. Mais Remi Lamarque, de retour après un long arrêt sur blessure est là ainsi que Lucas Berdoyes, laissé libre pour une fois par Saint Paul les Dax. Face au dernier de la poule qui n’a pas encore connu le goût de la victoire, tout le monde pensait que le match serait une formalité. Mais à la mi-temps se sont les locaux qui sont en tête 13 à 7. Et encore, heureusement qu’à deux minutes des citrons un essai sera marqué par Lucas Berdoyes et transformé par Léo Oulès ! Tout ça à cause d’une première période indigne et d’une médiocrité alarmante. Sermonnés à la mi-temps, les tangos vont relever la tête et un superbe débordement de Taormina se termine dans l’en-but de Sault (33’). La transformation de Léo Oulès met pour la première fois les montfortois  devant au score 14 à 13. Mais l’avantage sera de courte durée et quelques instants plus tard une pénalité des locaux redonne de l’espoir à Sault 16 à 14. A la 63’, une attaque des tangos est cafouillée aux cinquante mètres. Le ballon tombe, est récupéré par le centre adverse et après une course folle l’essai est marqué entre les poteaux. La transformation donne neuf points d’avance aux locaux qui pensent afin tenir leur première victoire. Vexés, les tangos vont alors accélérer et mettre le feu. Alex Taormina, encore lui, montrera sa pointe de vitesse pour un superbe essai transformé. Il ne reste qu’une poignée de minutes et Sault mène encore 23 à 21. Une bonne mélée dans l’axe au vingt mètres sera bien mise à profit et Manu Lanternas, s’infiltrera dans l’intervalle et marquera l’essai de la gagne. On retiendra l’essentiel : les quatre points qui préservent encore la qualification. L’alerte est importante ! Il faudra y penser dimanche et ne pas refaire les mêmes erreurs.

Dimanche 21 février:    

AS Montfort   10    LORC   6

 

Pour Montfort:

1 essai: Parnaut (6')

1 transformation: Dubecq (6')

1 pénalité: Dubecq (38')

carton rouge: Bats (58')

carton blanc: Parnaut (12')

 

l'équipe: Armand, Toulouzette, St Amon, Parnaut, Bats, Latappy (cap), (m) Landalle, (o) Dubecq, Mora, Loupien, Lanternas, Oulès

entrés en jeu: Fauré, Zanfirache, Napias, Dufourcq

 

La réserve a un chalenge difficile pour se qualifier. Elle doit finir dans les trois premiers de la poule et jusqu’à maintenant, rien n’est fait. Si Sault et LORC semblent hors course et Capbreton au dessus du lot, il reste trois équipes pour deux places. Aucun faux pas à domicile n’est donc permis. La prestation des réservistes ne sera pas très bonne et la victoire poussive. Ont-ils sous-estimé l’adversaire ? Est-ce que LORC vaut mieux que son classement ? Surement un peu des deux. Une chose est sure les tangos n’ont jamais réussi à prendre le large au score et sont restés jusqu’à la fin du match à la merci d’une bêtise ou maladresse que les visiteurs auraient pu exploiter. Malgré l’ouverture du score sur pénalité du LORC (2’) ce sont les montfortois qui marqueront le seul essai du match par Jérémy Parnaut récompensant un bon travail du pack (6’). JB Dubecq ajoute les deux points de la transformation pour donner l’avantage à 7 à 3. Le bon buteur visiteur ajuste un seconde pénalité quelques minutes plus tard (10’) et réduit le score à 7 à 6. Ce sera le score aux citrons. Durant la seconde période, seul Jean-Baptiste Dubecq fera évoluer le score sur pénalité (38’) juste avant de quitter ces partenaires direction le train pour Paris. Les deux équipes se neutraliseront alors dans ce match qui deviendra, au fil des minutes, brouillon et haché. La victoire est là et c’est bien l’essentiel. L’objectif de la qualification est toujours d’actualité.

 

Dimanche 7 février:

AS Montfort   5      Capbreton/Hossegor   22

 

Pour Montfort :

1 essai : Th Napias (49’)

carton jaune : Zanfirache (25’)

l’équipe :

Toulouzette, Fauré, Bernadet, Moreau, Zanfirache, Baraille (cap), Landalle (m), Lanternas (o), Aumailley, Loupien, Descarpentries, Oulès

Entrés en jeu : Parnaut, Latappy, Napias, Taormina, Dufourcq

 

Pour Capbreton/Hossegor :

3 essais : n°8 (6’), n°9 (26’), n°11 (38’)

2 transformations : n°10 (8’ et 26’)

carton blanc : n°4 (52’)

 

Comme pour le groupe de la Première, les blessés sont nombreux à cette période de la saison. Patrice Saint Amon, Bastien Armand, Romain Gamard, Gauthier Capdepon, Remi Lamarque ne sont pas rétablis et manquent à l’appel. Heureusement Jérémy Parnaut fait sa rentrée et Jean-Baptiste Fauré ainsi que Alex Taormina ont pu se libérer et sont présents. L’affaire s’annonce quand même ardue car la réserve de Capbreton/Hossegor est annoncée comme la meilleure équipe de la poule et invaincue  dans cette seconde phase. Nous avons assisté à un bon match de rugby entre deux équipes qui ont essayé de faire du jeu malgré les conditions délicates. Effectivement, la réserve maritime est bien une équipe complète et bien organisée. Le début de match est toute à son avantage et Capbreton marquera rapidement une première pénalité (6’) puis un essai transformé (8’). A 10 à 0, nos tangos vont essayés de desserrer l’étreinte mais au moment ou le match commençait à s’équilibrer un coup de pied de dégagement sera contré et l’essai imparable (26’). La transformation sera marquée pour une avance de 17 à 0 à la mi-temps. Le match est plié.

La seconde mi-temps sera dominée par nos joueurs qui feront tout pour rendre la défaite moins sévère. Vent dans le dos, ils occuperont presque constamment le camp des maritimes mais se heurteront  à une défense bien en place. Ils seront même punis une troisième fois par un essai en contre après un ballon tombé et poursuivi au pied sur 70m par le rapide ailier (38’). 22 à 0, le score est vraiment trop lourd pour nos valeureux joueurs qui vont continuer avec vaillance à faire bonne figure. Tous ces efforts seront récompensés par le vétéran Thomas Napias qui marquera un essai en force (49’) pour une défaite plus acceptable. Le meilleur a gagné mais la seconde mi-temps accomplie par les tangos aurait mérité un écart moins important au tableau d’affichage.

 

Dimanche 31 janvier

Equipe Réserve:   Entente Lesperon/Onesse    17       ASM  13

(mi-temps: 10 - 7)

pour l'ELO:

3 essais: n°13 (28'), n°12 (30+2'), n°20 (60+2')

1 transformation: n°10 (60+2')

 

pour Montfort

1 essais: Lanternas(15')

2 pénalités: Oulès (38', 60')

l'équipe:

Saint-Amon, Toulouzette, Latappy (cap), Zanfirache, Moreau, Baraille, Landalle (m), Benetoux (o), Oulès, Loupien, Lanternas, Aumailley

entrés en jeu: Laplace, Soula, Gammard, Napias Th, Descarpentries, Dufourcq

 

Face à l’équipe qui les avait battu deux fois lors de la première phase, les réservistes avaient bien l’intention de conjurer le signe indien et d’enfin prendre leur revanche. L’ELO a toujours une équipe physique, il faut donc faire courir ces solides gabarits. La réserve va bien y parvenir pendant les vingt premières minutes. Elle donne le rythme, met de la vitesse et domine son adversaire. Un bel essai de Manu Lanternas vient récompenser les bonnes dispositions des tangos (15’). La transformation de Léo Oulés en moyenne position donne sept points d’avance. Plusieurs actions seront gâchées par des mauvais choix, des maladresses, des retours à l’intérieur inoportuns . Un essai de Léo Oulès sera même invalidé faute à une dernière passe en avant. La fin de mi-temps sera plus difficile. Les tangos semblant chercher un second souple se mettent à rendre tous les ballons par du jeu au pied pas toujours judicieux. Et ce qui devait arriver arriva, en cinq minutes, ils vont encaisser deux essais (28’ et 30+2’) qui relancent complètement la partie. 10 à 7 à la mi-temps, rien n’est perdu mais il va falloir se remettre à jouer. La seconde période est équilibrée et les défenses prennent le dessus sur les attaques. Léo passera une pénalité (38’) qui égalisera à 10 partout. Le temps passe et Montfort croit en ses chances. Le temps réglementaire est pratiquement terminé et les tangos dominent. Après un premier échec, Léo passe la pénalité qui donne l’avantage 13 à 10 à son équipe (60’). Il ne reste que quelques secondes et la victoire nous tend les bras. Le renvoi des locaux est cafouillé et l’ELO gagne le droit de jouer une dernière mélée à quarante mètres de la ligne montfortoise. Il suffit de bien défendre et le match est gagné. L’attaque de Lesperon se déploit et l’ailier déborde et va marquer entre les barres. Le problème c’est que sur la dernière passe tout le stade a vu un énorme en avant sauf l’arbitre qui validera l’essai de la gagne pour l’ELO. La transformation facile accompagne le coup de sifflet final de l’arbitre. Quelle frustation ! La sortie de l’arbitre est un peu mouvementée car les joueurs avaient un sentiment d’injustice et se sentaient volés d’une victoire qui aurait été importante en vue de la qualification. Il faudra se rattraper dimanche prochain face à la réserve de Capbreton, invaincue depuis le debut de la saison.

 

Dimanche 24 janvier

Réserve:   AS Saint Martin de Seignanx   9     ASM   0

 (Mi-temps : 6 – 0)

Pour Saint Martin :

3 pénalités : n°10 (5’, 13’, 48’)

Pour Montfort :

l’équipe : Armand, Toulouzette, Saint-Amon, Moreau, Bats, Laplace (cap), Landalle (m), Lanternas (o), Oulès, Loupien, Laborde, Descarpentries

entrés en jeu : Zanfirache, Latappy, Napias Th

 

Sur la belle pelouse de Saint Martin, les réservistes n’ont pas produit leur meilleur match face, il est vrai, à une équipe solide. La majeure partie de la première mi-temps fut très moyenne et les tangos sont sur la défensive. Ils seront extrêmement pénalisés par l’arbitre et Saint Martin en profita pour scorer deux pénalités (5’ et 13’) dans le premier quart d’heure. Malgré le pilonnage des gros gabarits adverses la défense tient le coup bien amenée par le capitaine Laplace. La fin de la première période est meilleure et une belle attaque des trois quarts vient mourir pas loin de la ligne de Saint Martin mais ça ne passe pas.     La seconde mi-temps sera bien meilleure mais la défense des locaux ne craquera pas. Ils augmenteront même l’avantage par une troisième pénalité de leur excellent buteur (48’). Le dernier quart d’heure est tout à l’avantage des tangos qui tenteront beaucoup mais sans réussite à l’image de cette pénalité de Léo Oulés qui passera au ras du poteaux mais du mauvais côté. Quelques maladresses, des mauvais choix et malgré la volonté des joueurs le score de 9 à 0 sera le score final. Le point de bonus aurait été largement mérité voire mieux mais c’est ainsi. La déception est grande mais il faut reconnaître la qualité de la défense des adversaires.

 

Dimanche 17 janvier

Réserve:     AS Montfort   55          Sault de Navailles  0

(Mi-temps : 26 – 0)

 

Pour Montfort :

9 essais : Aumailley (8’), Loupien (14’, 46’), Laplace (19’), Oulès (23’), Taormina (32’), Toulouzette (44’), Fauré (54’), Latappy (60+1’)

5 transformations : Loupien (14’, 19’, 23’), Oulès (46’, 60+1’)

 

l’équipe : Armand, Toulouzette, Saint-Amon, Moreau, Zanfirache, Laplace (cap), Landalle (m), Benetoux (o), Mora, Loupien, Lanternas, Aumailley

entrés en jeu : Fauré, Bats, Latappy, Oulès, Taormina

 

Les réservistes continuent leur petit bonhomme de chemin dans cette compétition par une nouvelle large victoire. Certes, l’adversaire ne fait pas partie des cadors de la poule et a été assez vite débordé mais tout le mérite revient à ce groupe qui montre, dimanche après dimanche, une belle envie et beaucoup de qualité. Et ce n’est jamais facile de marquer 9 essais dans un match ! On ne va pas détailler tous les essais mais on retiendra de superbes mouvements collectifs, des passes, des courses, du replacement, de la vitesse dans les initiatives… La conquête fonctionne bien et chacun fait son boulot en défense. Il en résulte beaucoup de plaisir pour les joueurs et forcément pour les supporteurs. Dans l’euphorie de la partie, on a découvert les talents cachés de buteur de Frédéric Loupien et les progrés de Mihaï  Zanfirache. Et c’est également avec plaisir que l’on a apprécié le retour au club d‘Arnaud Laplace, champion de France 2012. Les jeunes prennent confiance et les anciens retrouvent une seconde jeunesse. Certes, les trois prochains matchs ne seront surement pas aussi facile et l’équipe rencontrera des difficultés mais ce qui est pris n’est plus à prendre.

Dimanche 10 Janvier

 

Equipe Réserve:     LORC     0          AS MONTFORT      10

 

La réserve, après une bonne première phase avait à cœur de bien débuter son nouveau championnat. L’effectif est mal équilibré car suite à de récentes graves blessures et quelques absences  les trois quarts n’ont qu’un seul remplaçant derrière mais quel remplaçant ! Il s’agit du vétéran et entraineur Julien Dufourcq et son enthousiasme de junior ! Devant, on note le retour de Mathieu Darriné après son opération de l’épaule. Maistout cela n’est pas grave car chacun fera son travail. La première mi-temps est dominé par les tangos et les avants prennent le dessus. A la 10mn, Nicolas Landalle derrière son pack se faufile et marque en moyenne position. Cela récompense tous les efforts montfortois. Léo Oulés, toujours précis, ajoute les deux points de la transformation. Malheureusement les tangos n’arriveront pas à enfoncer le clou malgré quelques situations favorables. La défense restera solide et la mi-temps est sifflée sur ce score de 7 à 0. La seconde période sera difficile pour les deux équipes et le niveau de jeu s ‘en ressentira. Les fêtes de fin d’années n’ont pas été bien digérées par beaucoup et le rythme et la qualité va baisser. Léo Oulés va rajouter une pénalité à la 33mn et plus rien ne sera marqué. Quelques actions quant même auraient mérité un meilleur sort, notamment ce déboulé le long de la touche de Pierre Aumailley. Quelques caramels majuscules de l’infatigable Julien Dufourcq viendra régulièrement contrarier les attaques du LORC. La victoire est là, ce ne fût pas facile mais la réserve a bien rempli son contrat.

Dimanche 13 décembre:

Equipe réserve:  AS Montfort   37      Sault de Navailles  5

 

Les réservistes, certains de terminer premiers de la poule, avaient à cœur de se racheter de leur dernière prestation mitigée contre Lesperon et cette défaite à la maison. Pour cette rencontre, il y a quelques absents, mais le groupe est de qualité. Et on note le retour attendu de Maxime Lalanne qui en a enfin fini avec plus d’un an de problème physique. L’adversaire du jour possède un groupe physique dont il faut se méfier.

Le match est équilibré et de bonne qualité, joué par deux équipes qui n’ont pas peur de faire vivre le ballon. Les tangos sont de plus en plus dangereux et Sault commence à souffrir. Et à la 22ème minutes, c’est Paul Laborde, très entreprenant ce dimanche, qui viendra récompenser les efforts de l’équipe en marquant un bel essai. La transformation de Maxime Lalanne donne 7 points d’avance mérités. Hélas ce pauvre Maxime, vraiment pas chanceux, sortira quelques minutes plus tard blessé à son genoux déjà opéré. En espérant que cela ne sera pas trop grave. Léo Oulès conclura la mi-temps par une pénalité pour un score de 10 à 0.

La seconde période  repartira sur les mêmes bases et Paul Laborde, une nouvelle fois décisif, transperce la défense adversaire pour un essai sous les poteaux (34’)  Léo transforme : 17 à 0. Lors d’une des rares incursions des visiteurs dans les 22m montfortois, le centre de Sault réduit la marque par un essai (39’). 17 à 5, Sault ne marquera plus. Les 20 dernières minutes seront totalement à l’avantage des tangos. Léo enfonce le clou par une nouvelle pénalité (45’) avant que Gregory Moreau ne marque le troisième essai après une échappée de presque soixante dix mètres tout seul (47’)! Ce sera au tour de Pierre Aumailley d’apporter sa pierre à l’édifice, en concluant en bout de ligne une belle attaque des trois quarts (53’). Léo Oulés convertira l’essai en coin par un superbe coup de pied. Et ce n’est pas fini ! Dans les derniers instants, le pack tango fait des ravages, Samuel Toulouzette s’échappe et donne à l’intérieur à Nicolas Landalle qui plonge pour le sixième essai de son équipe. Victoire 37 à 5, c’est bon pour le moral.

 

L’équipe : Armand, Bernadet, Toulouzette, Moreau, Lattapy, Felter (cap), Benetoux (m), Lalanne (o), Capdepon, Loupien F, Laborde, Aumailley.

Entrés en jeu : St Amon, Parnaut, Napias T, Landalle, Lanternas, Oulès

 

Samedi 28 Novembre

Équipe Réserve: victoire par forfait, Ciboure n'a pas présenté de réserve

 

Dimanche 22 Novembre

Equipe réserve:   AS Montfort   19    ELO   22

 

Par rapport au dimanche précédent, la réserve présente un groupe amoindri à cause d'une vague de blessures survenue le vendredi à l'entrainement. Est-ce pour cela que le début de match est bien timide ou bien est-ce le gabarit des adversaires qui impressionne ? Le résultat ne se fait pas attendre et le puissant centre de Lesperon profite de la passivité de la défense pour aller entre les barres trop facilement. 7 à 0. Vexés, les tangos vont se ressaisir. Et c'est le capitaine et troisième ligne François Latappy qui va montrer la voie en marquant tout seul un essai de trente mètres sur départ derrière la mélée (25'). La difficile transformation en coin est convertie par Léo Oulés et permet de revenir au score 7 à 7. Ce sera le score à la mi-temps. La seconde période démarre de la plus mauvaise manière pour nos couleurs. Une relance d'Aurélien Descarpentries transperce la défense de Lesperon mais le ballon est récupéré par un adversaire qui tape à suivre dans l'en-but. Le second rideau est absent, essai pour les visiteurs (32'). La transformation donne un nouvel avantage à Lesperon 14 à 7. Suivra alors une superbe réaction. Tous les ballons sont joués, l'engagement est total et Lesperon est asphyxié et résiste sur la ligne. Cette furia montfortoise, bien amenée par Romain Gamard au four et au moulin, sera récompensée par un essai en débordement de Pierre Aumailley. Montfort revient à deux points 14 à 12. Hélas pendant cette période, plusieurs situations de surnombre seront vendangées et des essais oubliés. La chance vient de passer d'autant plus que le buteur visiteur rajoute 3 points de plus sur pénalité (42'). Les montfortois accusent le coup et Lesperon qui a su laisser passer l'orage sans trop de dégâts va enfoncer le clou par un essai supplémentaire à la 57ème minute. 22 à 12 le match est perdu. Un dernier sursaut et un essai de François Latappy dans les arrêts de jeu, transformé par Aurélien Descarpentries, donne le point de bonus défensif mais aussi beaucoup de regrets. La réserve reste première de poule malgré cette défaite.

 

L'équipe:

Armand, Bernadet, Toulouzette, Zanfirache, Gamard, Latappy (cap), (m) Landalle, (o) Lanternas, Aumailley, Loupien F, Oulès, Capdepon.

entrés en jeu: Saint Amon, Fauré, Descarpentries, Dufourcq

 

Dimanche 15 Novembre

Séniors Equipe Réserve:   USTARITZ  15     AS Montfort   33

 

A Ustaritz, la réserve visait la première place de la poule. Pour cela, elle devait s'imposer en terre basque. Son dernier match à Sault avait montré de belles choses encore fallait-il les confirmer.

Malheureusement, ce sont les basques qui rentrent le mieux dans le match et jouent tous les ballons avec envie. Des erreurs de défenses par ci, des plaquages subis par là et les tangos encaissent deux essais alors que le chrono n'a pas passé cinq minutes ! 10 à 0 et heureusement que le buteur local est maladroit. Les jeunes de la réserve vont reprendre leur esprit et bien amenés par les fers de lance Fabien Baraille, le capitaine et le centre Mickael Castaingts, ils vont commencer une longue domination territoriale. Hélas, de nombreuses situations favorables seront mal négociées. Il faudra attendre les arrêts de jeu de cette première mi-temps pour que Mickael Castaingts arrive enfin à pointer le premier essai. 10 à 5 à la mi-temps pour les basques. La seconde pèriode démarre sur les chapeaux de roues pour les tangos et à la suite d'une belle action, François Latappy en bout de ligne va entre les poteaux (33'). La transformation de Léo Oulés donne deux points d'avance 12 à 10.

La réception du coup de renvoi est manquée et une action plus tard, le centre d'Ustaritz marque en coin (35'). 15 à 12 pour les basques. La réaction est immédiate et Mickael Castaingts aprés un exploit personnel marque entre les barres son deuxième essai (37'). Léo passe sans problème la transformation et le score passe à 19 à 15. Les basques vont alors craquer face aux offensives incessantes des tangos. Mickael vraiment trés en forme marquera avec brio son troisième essai personnel (42') avant que Lanternas, pour son premier match sous le maillot tango, ne cloture le score par un essai personnel (58'). Avec les deux transformations de Léo Oulès, le score final indique un joli 33 à 15 et la première place qui va avec.

L'équipe:

Toulouzette, Bernadet, Armand, Gamard, Parnaud, Baraille (cap), (m) Landalle, (o) Lanternas, Dosbaa, Loupien F, Castaingts, Aumailley

entrés en jeu: Zanfirache, Latappy, Oulès, Capdepon de Bigu

 

Dimanche 8 Novembre

Equipe Réserve:  Victoire par forfait contre Puyoo

 

Samedi 31 Octobre

Sault de Navailles   8          AS Montfort  20

Avec le retour de blessure de Jean-Baptiste Dubecq et de Philippe Marquet, le retour, aprés quelques années d'arrêt d'Alexandre Labrouquaire et de Patrice Saint Amon, le groupe de la réserve est plus fourni que d'habitude. Si on ajoute la présence de Fabien Darrieux, notre arbitre libre ce week-end, et de Romain Gamard, un jeune en provenance de Mugron, les coachs Julien Dufourcq et Thomas Napias n'ont pas eu besoin de jouer. L'effectif de Sault est plus gaillard et expérimenté mais nos jeunes vont faire preuve d'envie de jouer. Tout ne fut pas parfait et de nombreuses actions auraient mérité un meilleur sort sans des maladresses ou mauvais choix. La mi-temps est sifflée sur le score de 6 à 3 pour nos couleurs, deux pénalités de Dubecq répondant à une pénalité du buteur adverse. La seconde pèriode démarre de la meilleure des manières par un essai plein de décision marqué par François Latappy qui s'est échapé d'un regroupement. Léo Oulés transforme et le score passe à 13 à 3. A un quart d'heure de la fin, après une belle action collective, Jeremy Parnaut marque l'essai qui assure la victoire. Léo Oulés rajoute les deux points. 20 à 3, le match est plié. L'essai des locaux dans les dernier instant est anecdotique et ramène le score final à 20 à 8. Belle victoire encourageante.

L'équipe:

Labrouquaire, Toulouzette, Marquet, Gamard, Parnaut, Moreau, Lourenço (m), Dubecq (o), Oulès, Mora, Dosbaa, Capdepon de Bigu

entrés en jeu: Darrieux, Saint Amon, Latappy, Landalle, Loupien

 

Samedi 17 Octobre

Équipe Réserve: victoire par forfait, Ciboure n'a pas présenté de réserve

 

Dimanche 04 Octobre

ELO   32     AS Montfort 17

A Lesperon, comme les les équipiers premiers les réservistes auront beaucoup de mal à rentrer dans la partie et tourneront aux citrons avec 20 points de retard. La rentrée de Thomas et "Gibe" va redonner une âme de combattant à toute l'équipe mais le mal était fait depuis longtemps.

 

Dimanche 26 Septembre

AS Montfort   19       Ustaritz   0

Pour les réservistes c'était le premier match et le premier test face à une équipe qui avait mis 30 points à la réserve de Sault de Navailles le week-end précédent. Déjà beaucoup de blessé dans l'effectif et ce sont donc seulement 15 joueurs qui sont sur la feuille de match.

Mais tous les présents ont été sérieux, volontaires et conquérants. La première mi-temps fût de bonne qualité aussi bien en défense qu'en attaque. La seconde pèriode, la fatigue aidant, fût un peu plus brouillonne mais finalement les tangos remportent la rencontre par 3 essais à zéro et gagnent ainsi le point de bonus offensif.

 

Dimanche 20 Septembre

victoire par forfait (Puyoo n'a pas de réserve)

 

SAMEDI 12 SEPTEMBRE

Seniors: Ils devaient se confronter pour le dernier match amical avant le début du championnat à l'AS Narrosse. Malheureusement, ces derniers n'ont pas honoré l'engagement pris de participer à ce match et sont restés à la maison. L'arbitre officiel désigné à été décommandé et la solution de faire quand même un match entre montfortois est gardée.

Trente quatre joueurs étaient présents pour un match en condition normale, deux mi-temps de 40mn et deux équipes de quinze. Guillaume Gachard, un des deux arbitres du club avec Fabien Darrieux, a accepté gentiment de prendre le sifflet. Quelques absents excusés pour raison professionnelle et déjà quelques blessés n'ont pas empéchés de voir en action des petits nouveaux, Bastien Armand pilier venant de Tartas, Mihail Zanfirache 2éme ligne nouvellement arrivé en France en provenance de Roumanie ainsi que Remi Lamarque 3/4 en tutorat avec Mugron.

Le match fût sèrieux et engagé, tout le monde a joué avec application. En bref, un trés bon entrainement en condition réelle. Quelques petits bobos sont à noter en espérant que cela ne sera pas trop grave, nez pour Cédric et hanche pour Guillaume.

Rendez-vous dimanche à Puyoo

 

Vendredi 5 septembre

match amical  HABAS / AS MONTFORT

 

Le premier match de la saison 2015/2016 s'est déroulé vendredi soir chez nos amis habassais. Une trentaine de joueurs étaient présents pour cette première rencontre de préparation. C'était l'occasion de voir quelques nouveaux joueurs comme Pierre Aumailley et Samuel Toulouzette anciens montfortois de retour au bercail ou les anciens juniors Paul Laborde et Nicolas Landalle. C'était également le retour de Maxime Lalanne et Fabien Barraille les deux graves blessés enfin guéris aprés une saison blanche. On aura l'occasion de voir les autres nouvelles têtes au cours des prochains matchs. La partie s'est déroulée en trois 1/3 temps de 30 mn pour permettre à tout le monde de jouer. Le score de 31 à 7 (5 essais à 1) pour les locaux est anecdotique mais souligne un engagement supèrieur ainsi qu'un groupe plus physique et etoffé. Les montfortois ont beaucoup défendu et ont fait preuve de vaillance. Quant au jeu, il y a eu de tout, du bon et du moins bon comme pour un match de début de saison. Pas de blessé à noter à part une alerte pour Thibaut Vicedo dont le genoux a heurté le poteau en pleine vitesse. Prochain match de préparation samedi prochain à Montfort contre Narosse.



Réagir


CAPTCHA