Aprés la rencontre victorieuse contre le RC Béarnais, l'ASM recevait lors d'une sympathique réception au Club House les sponsors maillots : AGRALIA, CARREFOUR CONTACT, RESTAURANT "AUX TAUZINS" et SDS ENERGIE

 

 

Les séniors féminines du RCCF ont reçu un jeu de maillot de la part de la Société Générale et du Comité Côte Basque Landes en récompense de leur victoire dans le tournoi à 7 de Salies en fin de saison dernière

 

pour revoir les commentaires des saisons passées, cliquez sur les pavés des équipes

 

AGENDA DU WEEK-END:

 

Dimanche 17 décembre:

séniors: championnat Honneur à Tartas. Rencontres à 14h00 et 15h30

Départ du bus à 12h15

 

RCCF Féminines Séniors: Championnat de France à Menditte à 15h30

 

Samedi 16 décembre:

Cadets et juniors: championnat à Mugron contre Bardos. Matchs à 14h00 et 15h30

 

Dimanche 10 novembre:

Equipe Première:                   ES GRENADE  14          AS MONTFORT   19    

 

Lieu : Grenade

Arbitre : X. Comets (CBL)

mi-temps : 8 – 13

 

pour US Grenade :

1 essai : Cavazzava (40+2’)

3 pénalités : Larquier (17’, 45’, 47’)

carton blanc : Tauziet (14’), Cassagne (62’)

 

l’équipe :

Négroni, Lavie C, Cassagne, Darengosse, Bellocq, Lamothe, Loubsens B, Tauziet, (m) Arias, (o) Larquier, Cavazzava (cap), Dufau, Daugreilh G, Loubery, Loubsens A

Entrés en jeu : Darbo, Lavie P, Lavie G, Lanvin, Moutard, Daugreilh N

 

pour AS Montfort:

1 essai : Faure (24’)

1 transformation et 4 pénalités (4’, 15’, 54’, 62’) : Lannebère

Carton jaune : Labat (75’)

Carton blanc : Labat (31’)

 

l’équipe :

Desclaux M, Faure, Labat, Soula Th, Napias P, Sarrès, Leglanec, Berdoyes, (m) Napias J, (o) Pribat, Vicedo, Dartiguelongue B (cap), Laborde, Darriné, Lannebère

Entrés en jeu : Martegoute, Hontans, Teariki Tehina, Arribehaute, Dubecq, Lacoste, Da Silva

 

Equipe Réserve:                    ES GRENADE   5         AS MONTFORT    27

 

Lieu : Grenade

Arbitre : E. Chanut (CBL)

mi-temps : 0 – 12

 

pour US Grenade :

1 essai : n°8 (78’)

carton jaune : n°7 (60’)

 

pour AS Montfort:

5 essais : Lestage (35’), Da Silva (40+1’), Huguet (48’), Saint Germain (72’), Darrigand (75’)

1 transformation : Lestage (40+1’)

carton jaune: Martinez (77')

 

l’équipe :

Castra, Bernadet, Armand, Fortin, Soula B, Sauussez, Parnaut, Arribehaute, (m) Darrigand (cap), (o) Huguet, Mortessagne, Castaingts, Da Silva, Saint Germain, Lestage

Entrés en jeu : Exner, De Bourran, Zanfirache, Landalle, Martinez, Ducourneau, Dartiguelongue C

 

Samedi 9 novembre:

 

Juniors Phliponeau:                     CHALOSSE RUGBY   36    RC LONS   5

 

Stade Guy Boniface

Arbitre : Th. Miranda (CBL)

mi-temps : 22 – 5

 

pour Chalosse Rugby :

6 essais : Mesplède (2’, 32’, 45’), Saubadu (13’), Teariki Tehina (20’), Cabannes (70 +2’)

3 transformations : Cabannes (2’, 45’, 70+2’)

 

l’équipe :

Saubadu, Rossoni, Dart, Teariki Tehina, Pontoizeau, De Barros, Masplède (cap), Lasbats (m) Boutes, (o) Labat, Chedifer, Cabannes, Descorps, Pautehea, Laborde

Entrés en jeu : Gomes, Dubayle, Comet, Fargues, Parnaud, Chasseloup, Duverdier

 

Pour Lons :

1 essai : n°8 (8’)

 

Cadets Teulière B:                       CHALOSSE RUGBY   50    ES LEMBEYE   14

 

Stade Guy Boniface

Arbitre : R. Girard (CBL)

mi-temps : 31 – 0

 

pour Chalosse Rugby :

8 essais : Caubraque (5’), Jamme (9’), Bats (19’, 49’, 60’), Sanchez (25’), Linaire (34’), Malleron (40’)

5 transformations : Malleron (5’, 9’, 49’), Lafargue (19’), Linaire (60’)

 

l’équipe :

Carrère, Sanchez, Bats, Roussille (cap), Arribehaute, Chagnaud G, Lacraste, Chagnaud C, (m) Caubraque, (o) Cabannes, Jamme, Lafargue, Linaire, Sautiran, Malleron

Entrés en jeu : Lalanne, Dubos, Lapoyalère, Ducamp

 

Pour Lembeye :

2 essais : n°12 (64’, 67’)

2 transformations : n°14

 

Cadettes -18ans du RCCF:       CHAMPIONNAT A 7 - TOURNOI DE CAPBRETON

 

Les cadettes retrouvaient le championnat ce samedi 09 décembre sur le terrain de Capbreton face à SALLIES/MENDITTE, MONT DE MARSAN et ARCACHON. Après un plateau n° 2 complétement raté à Lons elles se devaient de montrer une autre image et rassurer leur encadrement.

Le groupe : Claire, Maïana, Yolande, Jade, Gwenola, Andréa, Gwendoline, Célia, Alice et Dorine

RCCF : 25 – SALLIES/MENDITTE : 10

Avec envie et application elles dominent logiquement les basco-béarnaises.

RCCF : 31 – STADE MONTOIS : 22

Toujours devant au score nos jeunes joueuses n’ont jamais été à l’abri d’un retour des Montoises ; commettant trop d’erreurs par manque de concentration qui auraient pu laisser échapper la victoire.

RCCF : 17 – ARCACHON : 26

Malgré la défaite face à l’une des meilleures équipes de la poule les filles ont disputé le match le plus accompli de l’après-midi. Leur agressivité en défense n’a pas permis aux joueuses du Bassin de développer leur jeu. Un essai d’écart à l’arrivée ; un placage manqué par la, une faute de main par ici coutent peut-être une victoire. Néanmoins ce match confirme que ce groupe à de la qualité lorsqu’il reste concentré.

Merci au club de Capbreton pour son accueil et l’organisation de cette journée

Prochain plateau le 20/01/2018 à Sallies

 

Dimanche 26 novembre:

Equipe Première:                   AS MONTFORT   20      RC BEARNAIS  18

 

 

Lieu: Montfort - Stade Guy Boniface

public: 200 personnes

mi-temps: 5 - 12

arbitre: Ph Soupre (CBL)

 

Pour Montfort:

4 essais: Napias V (28'), Bayle (44'), Laborde (67'), Napias J (80')

carton jaune: Napias V (57')

 

L'équipe

Desclaux M, Faure, Parisot, Darrière, Tehariki Tehina, Sarrès, Bayle, Napias V (cap), (m) Landalle, (o) Napias J, Nin, Laborde, Dartiguelongue, Darriné, Vicédo

entrés en jeu: Martegoute, Marquet, Soula Th, Leglanec, Dubecq, Lacoste, Lannebère

 

Pour RC Béarnais:

2 essais: Pécaut (13'), Rodrigues (34')

1 transformation: Rodrigues (13')

2 pénalités: Martocq (49', 64')

carton rouge: Discazeaux R (70')

carton jaune: Sarrémia (26'), Taberne F (57')

carton blanc: Fossar (79')

 

L'équipe

Casabonne, Carracabe, Sarrémia, Millet, Discazeaux R (cap), Taberne F, Fossar, St Gaudens, (m) Cazedessus, (o) Rodrigues, Laucade, Lahitte, Dutilh, Pécaut, Tastet

entrés en jeu: Misajon, Alvés, Discazeaux Th, Taberne J, Azévédo, Martocq, Innocente

 

Après l’excellent match précédent à Habas, les tangos avaient quasiment en poche la qualification en Honneur. Il suffisait de finir le boulot à Guy Boniface, qui pour la première fois de la saison, n’était pas arrosé par la pluie et balayé par le vent. Le groupe est largement remanié à cause des blessés (Lucas Berdoyes, Lucas Desclaux, Domi Da Silva, Louis Monblanc), des suspendus (Paul Napias, Quentin Omicciolo) et des absents (Sylvain Hontans).  Mais les remplaçants, même moins expérimentés, sont de qualité. Est-ce la perspective de jouer dans des conditions favorables face à une équipe en totale perte de vitesse et de confiance dont la réserve est forfait qui a fait penser que le match serait facile ? On ne sait pas. Mais les tangos ont eu un début de match difficile et ne semblaient pas prêts. Dés le coup d’envoi donné par les béarnais, le ballon n’est pas pris de volé et le premier dégagement est contré. Les visiteurs vont en profiter pour camper dans le camp des montfortois qui auront toutes les peines du monde à se dégager. Les béarnais jouent leur chance à fond et après un drop manqué (8’), ils vont marquer les premiers. Tastet, l’arrière visiteur, après une relance de 40m face à une défense passive va envoyer son ailier en débordement pour un essai en bonne position (13’). La transformation donne 7 points d’avance aux bleu et blancs. Les tangos semblent endormis et heureusement que le buteur adverse ne trouve pas la cible des 38m en face (18’). La réaction des tangos est souvent individuelle et donc facilement contrée. Ils vont quand même s’approcher dans le camp visiteur pour une série de pénaltouches. La récompense va arriver sur un fond de touche parfaitement négocié par Vincent Napias qui s’écroule dans l’en-but (28’). La transformation est manquée par Thibaut Vicédo mais Montfort revient à 2 points. Les béarnais continuent cependant à presser en défense. Un ballon perdu sur une relance d’Hugo Nin et les visiteurs se montrent dangereux et dominent. Un regroupement du pack béarnais dans les 20m tango donne un bon ballon à Rodrigues qui s’échappe au ras et profite de la passivité de la défense locale pour marquer un second essai en coin (34’). Le score passe à 12 à 5 pour le RC Béarnais. Ce sera celui de la pause. Les tangos ont perdu leur jeu collectif et se sont mis au rythme de l’adversaire qui se régale en défense. Il n’ y a pas eu grand chose de bon en cette première période, il faut se ressaisir. La seconde mi-temps va démarrer de meilleure façon. Jean-Baptiste Dubecq, qui vient de rentrer, attaque la ligne et perce. L’action va rebondir sur l’aile de Yan Lacoste puis repartir sur la largeur. La défense se met à la faute et l’arbitre siffle une pénalité 15m sous les poteaux. Les béarnais ne se replacent pas et Jean Napias a la bonne inspiration de jouer vite à la main. Il sert son frère Vincent qui envoie à l’intérieur le jeune Dylan Bayle pour un bel essai (44’). Thibaut Vicédo n’a pas de réussite sur la transformation. 10 à 12, cela va mieux. Mais les béarnais se montreront encore efficaces et adroits pour passer réussir une pénalité de 22m en coin (49’) pour reprendre 5 points d’avance. Le jeu des tangos est toujours approximatif et les pertes de balle sont pénalisantes. Le buteur visiteur manquera une pénalité de 43m en face (57’) avant d’avoir l’occasion de se rattraper dans la même position. Cette fois la pénalité touche la barre transversale et revient en jeu. A la retombée, un tango commet un en-avant et un coéquipier hors-jeu récupère le ballon ! L’arbitre ne peut pas faire autrement que d’accorder une pénalité sous les poteaux. Et 3 points de plus pour les béarnais qui mènent alors 18 à 10 (64’). Il y a urgence car il ne reste qu’un gros quart d’heure ! Les tangos vont alors se réveiller et la réaction sera superbe. L’indispensable JB Dubecq va une nouvelle fois débloquer la situation. Sa percée plein centre le mettra en position de deux contre un face au dernier défenseur visiteur. La situation est parfaitement jouée et Paul Laborde finit le boulot (67’). Malheureusement Thibaut Vicédo est dans un mauvais jour et manque la transformation pourtant facile. 15 à 18, encore un effort. Les tangos sont maintenant dominateurs et les béarnais résistent tant bien que mal. Le capitaine Discazeaux, auteur d’un vilain geste, laisse ses camarades à 14 jusqu’à la fin du match (70’). Le pack chalossais bouscule tout sur son passage et Pierre Faure marque poussé par ses copains. L’essai est évident sauf pour monsieur l’arbitre qui refuse l’essai (75’) ! Les tangos campent sur la ligne adverse mais les visiteurs résistent toujours. Mais l’inéluctable va arriver et l’essai de la délivrance sera marqué par Jean Napias après un gros travail de ses avants (80’). Ouf ! Décidément, ce n’était pas le jour des buteurs car Antoine Lannebère ratera lui aussi la conversion pourtant facile. 20 à 18, c’est le score de la victoire, de la qualification et de la réalisation du premier objectif de la saison. On retiendra le dernier quart d’heure où les tangos ont enfin joué à un niveau convenable et on oubliera le reste. 

 

Equipe Réserve:                 AS MONTFORT  25          RC BEARNAIS  0 (FORFAIT)

 

Les réservistes ne se sont pas fatigués en ce dimanche suite au forfait de la réserve du RC Béarnais. Les présents se sont quand même dégourdis les jambes et ont fait un petit match à 7 pour faire patienter le public. Et c’est avec un grand plaisir que nous avons vu le retour de Baptiste Soula, un an jour pour jour après sa blessure au genoux à Cambo et une opération des ligaments. Il est a noté également la première apparition sur le terrain de Paul Saint Germain, blessé à la cheville depuis le toro ball des fêtes de Montfort.  Il reste un dernier match à Grenade qu’il faudra gagner pour garder la première place symbolique de la poule.

 

Séniors féminines:               CASTELNAU MAGNOAC  44           RCCF   7      

 

 

Les filles, à Castelnau Magnoac, n’étaient pas dans leur assiette pour ce déplacement en championnat de France. Les locales, plus motivées, ont logiquement remporté la partie. Le score un peu lourd quand même reflète la physionomie de la rencontre. Il faudra se rattraper lors du prochain match et le déplacement à Menditte le 17 décembre prochain.

 

Samedi 25 novembre:

Juniors Phliponeau:              CHALOSSE RUGBY   7    AIRE SUR ADOUR   13

 

 

Sur le terrain annexe de Mugron, les juniors savaient que la rencontre n’allait pas être facile, les aturins possédant un groupe complet et athlétique. La première mi-temps a été majoritairement à l’avantage des chalossais mais un manque de réussite et d’efficacité n’a pas permis la récompense des efforts fournis. Deux pénalités manquées dont une s’est écrasée sur le poteau et Chalosse Rugby n’a pas concrétisé les temps forts de cette première période. Les visiteurs, par contre, n’ont pas manqué l’occasion de virer en tête à la pause grâce à une pénalité. La seconde période a été plus difficile pour les chalossais car les aturins vont prendre le dessus et dominer. Ils vont marquer deux essais et une transformation pour mener 13 à 0. La réaction des locaux sera bonne mais les visiteurs vont défendre avec vaillance. Les efforts seront récompensés par un essai de Cabannes qu’il transforma lui-même pour réduire le score à 13 à 7. Ce sera le score final. Ce résultat négatif à la maison, le second en suivant, met en difficulté les jeunes de l’entente au classeent de cette poule 12. Mais, cet après-midi, l’équipe la plus complète a gagné même s’il y avait la place de faire mieux.

 

Teulière B:                              CHALOSSE RUGBY   20    AIRE SUR ADOUR   22

 

C’était le match phare pour les cadets qui accueillaient l’équipe d’Aire sur l’Adour, l’un des principaux prétendants à la première place de la poule 12. Sur le terrain principal de Mugron, les jeunes avaient l’ambition de rester invaincus. Effectivement, dés les premières minutes, on se rend compte que cette équipe aturine à des atouts physiques et un bon fond de jeu. Les jeunes chalossais, dans le sillage de Ryan James, intenable et dangereux sur chaque ballon, va marquer deux jolis essais en coin pour répondre à la pénalité de Aire en début de match. Les aturins réduiront le score avant la mi-temps par un essai qui porte le score à 10 à 8. La seconde période est équilibrée mais les jeunes de l’entente vont se montrer efficaces pour marquer deux beaux essais supplémentaires qui ne seront, hélas, pas transformés. Le score est passé à 20 à 8 avec le bonus offensif en poche. Les locaux ont le match en main mais les aturins ont de la ressource. Ils sont vexés et vont mettre tout ce qu’ils ont dans le ventre pour revenir au score. De leur côté, les jeunes vont se relâcher et être moins présents en défense. Les aturins vont en l’espace de 3 minutes marquer deux beaux essais entre les poteaux pour passer devant au score 22 à 20 ! Incroyable retournement de situation. Les chalossais vont faire le forcing dans les dernières minutes mais vont se heurter à une défense féroce. Dans les derniers instants, ils obtiendront la pénalité de la gagne à 15m et en bonne position. Malheureusement, ils ne vont pas la tenter pour essayer de marquer un essai. Mauvais choix car Aire résista jusqu’au bout. Cruelle désillusion et première défaite pour cette équipe très déçue au moment de regagner les vestiaires. Il faudra se souvenir de cette défaite pour continuer à progresser.

 

Cadettes -18ans du RCCF:       CHAMPIONNAT A 7 - TOURNOI DE BILLERES

 

Après le bon tournoi à 7 d’octobre, les cadettes se sont rendues à Billère pour y affronter les basques de l’AS Bayonne, les béarnaises de Pau et le RAS Côte Sud Landes.  Cette fois, elles n’ont pas fait le poids et se sont inclinées 52 à 0 contre l’ASB, 43 à 0 contre Pau et 26 à 10 contre Côte Sud. Un samedi à oublier.

 

Samedi 18 novembre

Equipe Première:                   US HABAS  19          AS MONTFORT   32    

 

 

Lieu: Stade de Habas

arbitre: JR Berriex (Béarn)

mi-temps: 12 - 16

 

pour Habas:

3 essais: Getten M (9'), Elie (24'), Pouységu (70')

2 transformations: Vidocauste (24', 70')

carton rouge: Getten V (46')

carton jaune: Moreaux (34')

carton blanc: Vinet (27'), Tuquoi (66')

 

l'équipe:

Elgoyen Meilhan (cap), Lesbarrères J, Moreaux, Dufau, Getten M, Philippe, Elie, (m) Bastiat, (o) Vidocauste, Vinet, Lalanne R, Pouységu, Passicousset, Lauga

entrés en jeu: Hillotte, Getten V, Lesbarrères V, Deberge, Tuquoi

 

pour Montfort:

3 essais: Nin (16'), Omicciolo (31'), Dubecq (44')

1 transformation (44') et 5 pénalités (4', 39', 64', 67', 77'): Lannebère

carton rouge: Omicciolo (46')

carton jaune: Napias P (34'), Dartiguelongue (41')

carton blanc: Lannebère (21')

 

l'équipe:

Desclaux M, Faure, Labat, Napias P, Teariki Tehina, Bayle, Berdoyes, Napias V (cap), (m) Landalle, (o) Dubecq, Nin, Dartiguelongue, Omicciolo, Lacoste, Lannebère

entrés en jeu: Martegoutte, Hontans, Darrière, Sarrès, Napias J, Vicédo, Laborde

 

En ce samedi à Habas, pour ce derby de la Chalosse, le temps est beau et la pelouse excellente. C’est de bonne augure pour nos couleurs car le match s’annonce difficile. Les habassais sont sur les dents et attendent les tangos de pied ferme. En effet, tout autre résultat qu’une victoire serait pour eux un énorme handicap vers la qualification en honneur. Les montfortois, eux, viennent pour gagner et rattraper le faux pas commis le week-end précédent et ainsi faire un grand pas vers l’objectif du club. Pour cela, le groupe des dix trois-quarts pointés sur la feuille de match est stable à l’inverse du groupe des avants qui doit se passer de Pierre Parizot, Philippe Marquet, Louis Monblanc et Lucas Desclaux. Mais les solutions de repli ne manquent pas et c’est avec plaisir qu’apparaissent dans le groupe l’exemplaire Mikaël Labat, le jeune Nicolas Martegoutte et le solide Jean Darrière pour qui se sera le baptême du feu en équipe première. Le public est venu nombreux pour ce derby et assistera à un très bon match de rugby. Ce sont les tangos qui tireront les premiers dans le sillage de Jean-Baptiste Dubecq qui s’infiltre dans la défense de Habas dés la 3ème minute. Il obtiendra une pénalité bien placée qu’Antoine Lannebère ne manquera pas. On va assister alors pendant trente minutes à un chassé croisé entre les deux équipes qui vont se rendre coup pour coup. C’est alors au tour des locaux de se mettre en évidence. Une mauvaise sortie de mélée dans les 35m de Montfort et Habas récupère la balle. Ils en feront bon usage car après un pilonnage en règle, le troisième ligne M. Getten marque en force en coin. La transformation est manquée mais Habas passe en tête 5 à 3. Les tangos ne s’affolent pas et alternent parfaitement le jeu entre avants et arrières. Après une pénalité pourtant facile laissée en route par Antoine (14’), les tangos vont trouver la faille. Une pénaltouche aux 20m d’Habas est difficilement bloquée. Le ballon est éjecté et l’attaque est belle. Hugo Nin venu de son aile faire le surnombre prend l’intervalle et marque ce superbe essai (16’). Antoine n’a pas encore réglé la mire et touche le poteau. Mais Montfort est devant 8 à 5. La réponse des hommes des deux anciens montfortois François « Fanfan » Pena et Pascal « Lolo » Loreyte est rapide. Les bleus et blancs, se ruent à l’attaque et mettent en difficulté la défense tango. Antoine Lannebère se met à la faute et écope d’un carton blanc (21’). Les locaux jouent la pénaltouche et après quelques « pick and go » le n°8 Elie s’écroule au pied des poteaux (24’). La transformation ne pose pas de problème et Habas mène alors 12 à 8. Les tangos vont alors imposer leur vitesse, leur rythme et leur rugby complet. Habas va souffrir jusqu’à la mi-temps et parer au plus pressé. Ils ne pourront rien sur le deuxième essai de Quentin Omicciolo qui vient en conclusion d’une magnifique action avec plusieurs renversements de jeu (31’). JB Dubecq échoue à rajouter les deux points que ce superbe essai aurait mérité mais Montfort est repassé devant 13 à 12. Les locaux sont débordés et éviteront de justesse un nouvel essai de Jean Darrière bien lancé par une passe dans le dos à la « Magic Johnson » de Lucas Berdoyes mais qui sera retourné sur la ligne. Sur l’action, l’arbitre revient sur une faute et Antoine Lannebère, de 15m en face, conclut le score de la pause à 16 à 12. 

Quelle belle mi-temps, quel bon match ! Les supporters montfortois sentent que leur équipe est dans de très bonnes dispositions en ce samedi après-midi et que tout se présente bien.

La seconde période débute moyennement pour les tangos car sur la première action des locaux Benoit Dartiguelongue est sanctionné d’un carton jaune pour un placage haut (41’). Mais cela ne freinera pas la marche en avant de son équipe. Dés la 44’, les avants tangos prennent les choses en main et déroulent un ballon porté d’école sur 20m. La balle est libérée dans l’avancée et Jean-Baptiste Dubecq est servi aux 25m. Il va réaliser alors un véritable exploit personnel en se jouant de quatre ou cinq défenseurs médusés pour marquer le troisième essai de son équipe en moyenne position. Antoine transforme et Montfort a pris une option sur la victoire 23 à 12. Il n’y a rien à dire, les habassais sont dépassés. Ceux-ci frustrés et vexés devant leur public vont réagir mais pas de la meilleure des manières. Dans les deux minutes qui suivent l’essai, une première bagarre éclate. L’arbitre appelle les deux capitaines pour calmer le jeu. C’est alors que V. Getten emplâtre Vincent Napias qui s’écroule au pied de l’arbitre ! Evidemment la bagarre reprend de plus belle après ce coup de folie du capitaine habassais.  Résultat des courses, l’arbitre sort un carton rouge de chaque côté et c’est Quentin Omicciolo qui trinque. La suite de la partie sera beaucoup moins intéressante car Habas continue à pourrir le jeu. Cela ne leur portera pas chance car les tangos scoreront deux fois sur deux pénalités pourtant difficiles (64’ et 67’) par Antoine suite à un très bon travail du pack qui domine son sujet. 29 à 12, cela tourne à la correction. Mais les locaux ont des vertus et vont être récompensés de leurs efforts par un essai en force de Pouységu (70’). La transformation de Vidocauste réduit le score à 29 à 19. Une dernière faute sur regroupement sera réussi de 35m en coin par Antoine Lannebère (77’) qui clôturera la partie sur ce score large et mérité de 32 à 19. Quelle belle victoire ! Les tangos ont donné une leçon de jeu à des habassais qui ont été souvent débordés par la vitesse et le jeu au large des montfortois. Et que dire des avants qui ont parfaitement pris la mesure de leurs adversaires. La qualification est maintenant quasiment acquise. Il faudra la valider dimanche lors de la réception du RC Béarnais. En espérant que le terrain soit sec et le temps propice à un jeu complet.

 

Equipe Réserve:                    US HABAS   27         AS MONTFORT    20

 

lieu: Stade de Habas

arbitre: S Labadie (CBL)

mi-temps: 17 - 8

 

pour Habas:

3 essais: n°12 (27'), n°9 (39'), n°4 (53')

3 transformations et 2 pénalités (34', 49'): n°22

 

pour Montfort:

3 essais: Loupien F (25'), Huguet (61'), Mortessagne (66')

1 pénalité: Huguet (12')

1 transformation: Lestage (61')

carton jaune: Fortin (49')

 

l'équipe:

Fauré, Bernadet, Exner, Fortin, Soula Th, Parnaut, Saussez, Arribehaute, (m) Darrigan (cap), (o) Huguet, Mortessagne, Castaingts, Loupien F, Darriné V, Lestage

entrés en jeu: Castra, Armand, De Bourran, Minvielle, Pribat, Ducourneau, Bessa

 

C’est en leader de la poule que s’est déplacée la réserve à Habas en ce samedi après-midi, mais en leader amoindri notamment son pack d’avants. En effet, Mickaël Labat, Jean Darrière et Nicolas Martegoutte ont été pris pour le groupe de la première. A cela, il faut ajouter les absences pour blessure de Guillaume Felter et de François Latappy. Le huit de devant se présente donc un peu tendre et très inexpérimenté pour ce derby. Heureusement, la ligne de trois-quart est quasiment au complet. En face, il y a beaucoup d’expérience avec un certain nombre de joueurs qui ont dépassés allègrement la trentaine, voire la quarantaine ! Le début de match est âpre et engagé et les jeunes tangos font bonne figure. Ce sont même eux qui vont marquer les premiers grâce à un jeu de mouvement de bonne facture. Une première pénalité d’Alexandre Huguet est réussie à la 12’ pour déflorer le score. Puis un bel essai est marqué par Frédéric Loupien (25’) suite à une belle attaque des trois-quarts.  Vincent Darriné est placé en débordement sur son aile et juste avant d’être poussé en touche il remet la balle à l’intérieur aux 22m d’Habas. Fred Loupien récupère la balle au pied et sera le plus rapide dans l’en-but pour marquer ce bel essai qui ne sera pas transformé.  8 à 0, c’est bien parti. Malheureusement, la réplique des locaux sera immédiate. Et plusieurs placages manqués plus loin, le centre n°12 marque en bonne position. La transformation facile rajoute les deux points et Habas revient à 1 point. Les locaux viennent de siffler la fin de la récréation ! Une mélée relevée déclenchée par le vétéran n°4 local finit par impressionner les jeunes montfortois, peu habitués à ces stratégies d’intimidation d’une autre époque. Les avants bleus et blancs prennent le match en main et profitent de la passivité des tangos. Une pénalité (34’) et un essai du toujours jeune et ancien montfortois JD Ducamp (39’) donne au score une ampleur conséquente au score à la pause 17 à 8.  Le premier quart d’heure de la seconde période sera dans la continuité de la fin de la première. Les tangos subissent la hargne et l’agressivité des avants locaux qui avancent à chaque regroupement. Logiquement le score va enfler suite à une pénalité (49’) et un essai en force du n°4 au pied des poteaux (53’). 27 à 8, il reste 25mn. Ca sent la correction ! Mais les tangos sont vexés et vont enfin relever la tête. Ils se mettent à récupérer les ballons pendant que les vieux guerriers d’en face ont besoin de souffler. En l’espace de 5mn les tangos vont revenir dans le match par deux essais dont un transformé. Le premier sera l’œuvre d’Alexandre Huguet, un véritable chef d’œuvre (61’) ! Alexandre prend la balle dans ses 22m et prend le trou. Il va commencer une course chaloupée se servant de ses partenaires comme leurres entre ralentissements et accélérations. Le dernier coup de rein à raison des derniers défenseurs pour ce magnifique essai personnel de plus de 80m. La transformation en bonne position est réussie par Remi Lestage. Montfort est revenu à 27 à 15. Le second essai sera marqué en débordement par l’inévitable Geoffrey Mortessagne qui, une fois de plus, a fait admiré sa pointe de vitesse (66’).  27 à 20, le match n’est plus le même. Les tangos font le jeu et Habas résiste tant bien que mal. Baptiste Ducourneau débordera également le long de la touche mais sera plaqué à retardement après son coup de pied à suivre. Le jeune arbitre ne sortira pas le carton pourtant évident. Malheureusement, l’arbitre refusera un bel essai de Remi Lestage pour un en-avant de passe peu évident qui aurait permis le partage des points. 27 à 20 restera le score final. Dommage ce long passage à vide où les tangos ont regardé les adversaires et ont manqué d’agressivité car il y avait vraiment la place de faire mieux que ce bonus défensif. 

 

Juniors Phliponeau:              CHALOSSE RUGBY   11    MORLAAS   15

 

Ils recevaient à Mugron la belle équipe de Morlaas qui possédait de bonnes individualités. Malgré un bon sursaut, ils se sont inclinés 15 à 11. Le point de bonus défensif est une bonne consolation.

 

Teulière B:                              CHALOSSE RUGBY   71    MORLAAS   14

 

ls se sont promenés face à Morlaas et restent invaincus en championnat. Le score de 71 à 14 se passe de commentaires. De superbes actions ont régalé les entraineurs et les supporters.

 

Dimanche 12 novembre:  

Equipe Première:                   AS MONTFORT   10      ES LEON  12

 
 

Lieu: Montfort - Stade Guy Boniface

public: 300 personnes

arbitre: G. Etchecopar (CBL)

 

Résultat: Montfort: 10  Léon: 12 (mi-temps 0 - 0)

 

Pour Montfort:

1 essai: Lacoste (75')

1 pénalité (52') et 1 transformation: Lannebère 

 

L'équipe

Marquet, Hontans, Parizot, Napias P, Teariki Tehina, Sarrès, Monblanc (cap), Napias V, (m) Napias J, (o) Dubecq, Lacoste, Omicciolo, Vicédo, Lannebère

entrés en jeu: Faure, Desclaux M, Berdoyes, Bayle, Huguet, Dartiguelongue, Nin

 

Pour Léon:

4 pénalités (44', 55', 64', 83'): Ruiz

carton jaune: Ruiz (71')

carton blanc: Dulong (66')

 

L'équipe

Sescousse S, Castaingts, De Sa, Massé, Coyola (cap), Marcon K, Dupuy, Marcon Q, (m) Daubas, (o) Dassé A, Aristeguy, Cousseau, Dassé C, Marcon D, Ruiz

 entrés en jeu: Dulong, Lacorne, Genet, Bourdillas, Dussarrat, Canton, Sescousse L

 

Ce match contre Léon sentait le piège à plein nez. Les léonnais se présentent avides de revanche après la défaite à la dernière seconde du match aller et en pleine confiance car ils n’ont plus perdu depuis. De plus, le temps abominable de ce dimanche renforce l’impression de malédiction pour tous les matchs à Guy Boniface. Quatre réceptions et quatre dimanches ou les conditions atmosphériques pénalisent l’équipe qui doit faire le jeu et avantagent donc forcément l’équipe visiteuse. Le groupe tango doit se passer de Lucas Desclaux blessé au dos et indisponible pour un bon moment mais récupère l’autre Lucas, Berdoyes, remis de sa longue blessure à la cheville. Les tangos débutent la partie vent dans le dos et vont largement dominer cette première mi-temps. Ils vont tenter de proposer un jeu ambitieux, le jeu qu’ils ont l’habitude de faire. Mais avec le vent, la pluie et le terrain gras les offensives seront sans danger pour les visiteurs qui se régaleront en défense. Quelques bons ballons portés se transformeront en pénalités et occasions pour scorer. Mais Antoine Lannebère n’aura pas la précision habituelle et échouera deux fois (7’ et 29’). Des pénaltouches seront également tentées mais à chaque fois les léonnais  s’en sortent sans dommage. Les visiteurs ne viendront que deux fois dans le camp montfortois pendant ces quarante premières minutes, le temps pour leur n°10 de manquer une pénalité (33’) qui aurait été totalement contre le cours du jeu. La pause est sifflée sur le score de 0 – 0 et ce n’est pas un bon résultat car les tangos vont devoir jouer maintenant face à ce fort vent. Après cette domination constante mais stérile des locaux, la partie va s’équilibrer. Une première faute au sol tango est immédiatement punie par les 3 points d’une pénalité à 43m en face (44’) de l’arrière Ruiz. Les chalossais continuent à tenter et Pierre Faure déchire le rideau défensif dans les 30m de Léon. L’action se poursuit et un hors jeu de ligne est sifflée. De 15m en bonne position, Antoine égalise (52’). Va alors débuter un gros temps fort des visiteurs pendant 10 bonnes minutes. Les tangos vont alors montrer que eux aussi savent défendre. Léon va pousser fort mais les tangos vont superbement résister et empêcher les bleus de passer la ligne. Malheureusement, ils vont se mettre à la faute et par deux fois Ruiz ne manquera pas la cible (55’ et 64’). 9 à 3 pour Léon, ça ne sent pas bon mais il reste encore un quart d’heure. Les locaux vont alors réagir et reprendre le dessus et la direction du match. C’est maintenant au tour de Léon de faire preuve d’indiscipline et le pilier récolte un carton blanc pour une faute intentionnelle dans ces 15m (66’). La pénaltouche ne donne rien mais ce n’est que partie remise. Trois minutes plus tard, une superbe action des tangos est prolongée par un coup de pied transversal de Jean-Batiste Dubecq pour son ailier. Yan Lacoste attrape le ballon en pleine course, déborde et plonge dans l’en-but. L’essai est magnifique mais sera refusé à tors par l’arbitre croyant un passage en ballon mort ! Montfort poursuit ses efforts et un mauvais geste de Ruiz est sanctionné d’un carton jaune (71’). A 13 contre 15, c’est impossible de résister. Les tangos font le forcing et seront récompensés logiquement par un superbe essai de Yan Lacoste bien décalé par ces trois quarts (75’). Antoine Lannebère, pas en réussite jusque là, transforme du bord de la touche et face au vent ! Pour la première fois de la partie les tangos sont en tête et s’est loin d’être immérité. Il suffit de bien gérer la fin de match pour garder la victoire synonyme de quasi qualification pour le championnat Honneur, objectif annoncé en début de saison. Hélas la suite virera au gag ou au cauchemar ! Les léonnais font faire un dernier baroud d’honneur et revenir dans le camp montfortois. Les tangos vont lors additionner les bévues entre coup de pied de dégagement dévissé et perte de balle. Mais la cerise sur la gâteau sera la dernière faute, une faute grossière que même les cadets ne font plus : un coup de pied dans le ballon pour l’éjecter du regroupement ! Et quand cette faute se passe à 15m et en bonne position et que c’est la dernière seconde du match, c’est tout simplement donner la victoire en cadeau à l’adversaire ! Ruiz, qui vient de revenir de son carton jaune, va réussir sa quatrième pénalité et donner la victoire à son équipe (83’). Quel gâchis ! Les tangos avaient réussi le plus dur en reprenant le score et ont tout gâché. Félicitations aux léonnais qui ont fait preuve d’une vaillance et d’une organisation parfaite en défense. Ils ont été réalistes et ont su mieux s’adapter aux conditions atmosphériques difficiles. Quant aux tangos, c’est une cruelle désillusion. Il va falloir se remobiliser car la qualification que l’on croyait dans la poche après la phase aller n’est toujours pas acquise et les adversaires ont refait leur retard. Il va falloir régler le problème en touche qui depuis trois matchs est défaillante mais surtout le problème de l’indiscipline car on donne beaucoup trop de points faciles aux adversaires. Toutes les équipes se valent et se sont ces détails qui font la différence. Une réaction est attendue à Habas !

 

Equipe Réserve:                 AS MONTFORT  18          ES LEON  10

 

 

Lieu: Stade Guy Boniface

arbitre: A Benalia Brouch(CBL)

mi-temps: 10 - 3

 

pour Montfort:

2 essais: Lalanne(22'), Mortessagne (75')

1 transformation (22') et 2 pénalités (17', 69'): Lalanne

 

l'équipe:

Castra, Bernadet, Labat, Saussez, Soula Th, Leglanec, Parnaut, Arribehaute, (m) Landalle, (o) Lalanne, Darrigan (cap), Castaingts, Loupien F, Darriné, Lestage

entrés en jeu: Exner, Armand, Martegoutte, Darrière, Minvielle, Mortessagne, Bessa

 

pour Léon:

1 essai: n°20 (47')

1 pénalité (28') et 1 transformation: n° 15

 

Le match aller à Léon s’était conclu par une large victoire des tangos mais personne n’était dupe, la différence de point ne reflétait pas réellement la différence de niveau entre les deux équipes. Et on s’en est rendu compte en ce dimanche. De plus, le temps a ne pas mettre un rugbyman dehors était là pour niveler les valeurs. Malgré les conditions difficiles, les deux équipes ont proposé aux supporters un match de bonne qualité. Les tangos vont jouer la première mi-temps avec le vent comme allié. Et c’est donc naturellement qu’ils vont dominer et prendre les devants au score. Tout d’abord par une pénalité de Maxime Lalanne (17’) puis par un superbe essai de ce même Maxime (22’). Une belle feinte de passe aux 40m lui permet de franchir la ligne de défense. Son capitaine Thibaut Darrigan arrivé à hauteur servira de relais pour un une-deux d’école. Et Maxime conclura cette magnifique action dans l’en-but. Il se chargera lui-même de la transformation pour un avantage de 10 à 0. Durant cette période de domination, il y aura au moins deux autres bonnes occasions de scorer. La première se terminera par un en-avant de Thibaut Darrigan qui ne peut contrôler une passe difficile alors que le chemin de l’essai était largement ouvert. Et la seconde après une belle action Maxime Lalanne / Mickael Castaingts où Nicolas Landalle, dernier servi, sera repris par la défense in extremis. Les visiteurs se contenteront des 3 points d’une pénalité (28’).  10 à 3 à la pause, les visiteurs s’en sortent bien grâce notamment à une défense agressive. Léon, vent dans le dos, va se montrer plus entreprenant et va porter le danger dans le camp montfortois. Et c’est logiquement qu’ils vont marquer un essai transformé à la 47’ pour l’égalisation 10 à 10. Le terrain devenant de plus en plus gras, la qualité du match va s’en ressentir mais les deux équipes continuent à se donner à fond. Les locaux se créeront encore de bonnes situations comme cette valise de Nicolas Landalle mais qui manquera sa passe dans le deux contre un face à l’arrière. Les tangos butent longtemps sur une belle défense mais vont quand même réussir à scorer grâce à une pénalité de Maxime Lalanne (69’). La rencontre est indécise car Léon y croit toujours. La délivrance va arriver à cinq minutes de la fin par un essai en contre de 70m. Les visiteurs tentent le tout pour le tout pour faire la décision mais tombe sur une défense agressive. Le centre de Léon fait tomber le ballon et Yoan Bessa en profite immédiatement. Il pousse au pied le ballon sur 50m la défense léonnaise à ses trousses. Et c’est le rapide Groffrey Mortessagne qui double tout le monde pour plonger dans l’en-but et marquer l’essai de la victoire. La transformation face au vent ne passera pas mais le score 18 à 10 indiqué au planchot sera celui de la fin. Encore une bonne victoire des réservistes qui gardent ainsi la première place avec 2 points d’avance sur Tartas et Habas. 

 

Samedi 4 novembre: 

Juniors Phliponeau:       ENTENTE HAUT BEARN   8         CHALOSSE RUGBY   20

 

 

Pour ce match de championnat à Ogeu, les juniors ont eu affaire à une belle opposition. Les béarnais de l'Entenne Haut Béarn ont fait un bon match et il a fallu vraiment que nos juniors soient sérieux et appliqués. Ils ont marqué deux essais transformés ainsi que deux pénalités pour ramener la victoire en Chalosse. Ils restent ainsi accrochés au classement à Billère et Morlaas. Il faut continuer sur ce chemin.

 

cadets Teulière B    :      ENTENTE HAUT BEARN   7         CHALOSSE RUGBY   61

 
A Ogeu, les locaux de l'Entente Haut Béarn n'ont tenu qu'une mi-temps. Menés 12 à 7 à la pause, ils étaient encore dans le match. Mais les jeunes chalossais ont élevé alors leur niveau de jeu et les béarnais ont explosé. Une cinquantaine de points vont venir alourdir le score et récompenser la belle prestation des cadets de Chalosse Rugby. Trois matchs et trois victoires, on ne pouvait pas mieux commencer !
 

Dimanche 29 octobre:

Equipe première                 PS TARTAS  22         AS MONTFORT  14

 
 
Lieu: Stade municipal deTartas
arbitre: E. Marimpouy (CBL)
mi-temps: 9 - 0
 
pour Tartas:
1 essai: Rollin (48')
1 transformation: Chandezon
5 pénalités: Marcorelle (9', 36', 39') , (45', 73') Chandezon
carton jaune: St Guirons (14'), Hardy (18'), Dupouy (78')
carton blanc: Sous JB (64')
 
l'équipe:
Sous A, Sous JB, Hardy, Lacroix M, Cazaubon J, Dubos, Lasserre, Dupourqué C, (m) Napias (cap), (o) Marcorelle, Rollin M, St Guirons, Lacroix R, Dupouy J, Chandezon
entrés en jeu: Larrieu, Dubun, Gauzère, Dulon, Roussy, Rollin C, Dupourqué B
 
Pour Montfort:
2 essais: pénalisation (59'), Teariki Tehina (65')
1 transformation: Lannebère (65')
carton jaune: Parisot (46'), Napias V (72')
 
l'équipe:
Desclaux M, Faure, Marquet, Napias P, Desclaux L, Sarrès, Monblanc (cap), Napias V, (m) Napias J, (o) Huguet, Vicédo, Dartiguelongue, Laborde, Nin, Lannebère
entrés en jeu: Hontans, Parisot, Teariki Tehina, Felter, Landalle, Lacoste, Dubecq 

 

Pour ce court déplacement chez les voisins de Tartas, le staff, fidèle à ses principes depuis le début de saison, fait tourner son effectif. Au grès des blessures, absences ou roulement instauré, c’est la moitié des titulaires du dimanche précédent qui a laissé sa place pour le coup d’envoi.  Pour ce derby et premier match de la phase retour, les conséquences d’une défaite ne sont pas du tout les mêmes pour les deux équipes. Les tangos, forts de cinq victoires en cinq rencontres n’ont pas la même pression que les locaux en quête de points pour la qualification.  Et forcément, ce sont les bleus et noirs de Tartas qui vont prendre rapidement les commandes de la rencontre. Ils vont immédiatement mettre la pression sur les chalossais qui ne pourront, qu’en de très rares occasions, desserrer l’étreinte dans cette première période. Heureusement, la défense tango est toujours solide et bien en place et les locaux ne seront pas vraiment dangereux. Mais les locaux dominent territorialement et vont profiter des fautes et maladresses des montfortois. Si le buteur Marcorelle ratera la cible dés la première minute, il se rattrapera trois fois avant la mi-temps (9’, 36’ et 39’). Et à chaque fois, il aura profité de fautes parfaitement évitables. Et pendant ce temps, les tangos ne font pas grand chose de positif. Antoine Lannebère ratera l’occasion sur pénalité de marquer trois points sur la première incursion de son équipe dans le camp de Tartas (13’). Les locaux qui vont faire preuve d’indiscipline se retrouveront même à 13 contre 15 pendant quelques minutes sans aucune conséquence sur le tableau de marque. 9 à 0 sera le score à la mi-temps et on s’est ennuyé ferme ! Le début de la seconde période sera dans la continuité de la première. Tartas domine et va profiter des fautes et de l’indiscipline des tangos. En moins de dix minutes, le score va gonfler de dix unités supplémentaires. D’abord sur une pénalité de Chandezon (45’) après un bon travail de ses avants puis par un essai « gag » à la 48’. Un placage à l’épaule est sanctionné d’une pénalité et d’un carton jaune pour l’auteur. Le coup de pied aux 22m touche le poteau droit, tombe sur la barre transversale et revient dans le champ de jeu. Et c’est Rollin, lancé à pleine vitesse pour suivre le coup de pied, qui se retrouve à la chute du ballon au milieu de trois montfortois sans réaction ! Essai entre les barres et 19 à 0 pour les locaux ! Vexés, les tangos vont enfin réagir. Le changement de charnière donne de la vitesse au jeu et va réveiller l’équipe. Une première belle attaque des trois quarts montfortois donne le ton et va s’ensuivre un bon quart d’heure ou les tarusates vont être surpris par le rythme et le niveau retrouvé des tangos. Les pénalités ne sont pas tentées mais tapés en touche. Les avants avancent enfin et les arrières en profitent. Une belle attaque dans les 22m permet à Jean-Baptiste Dubecq de délivrer un coup de pied rasant dans l’en-but dont il a le secret. Paul Laborde est bousculé au moment d’aplatir l’essai et l’arbitre transforme l’action en essai de pénalisation (59’). 19 à 7, les tarusates s’interrogent. La domination des chalossais continu et le pack va prendre les choses en main. Les ballons portés font des dégâts et le talonneur tarusate écope d’un carton blanc. La seconde pénaltouche serra la bonne et Romain Téariki Téhina s’écroule dans l’en-but poussé par ses copains. 19 à 12, on se met à y croire car il reste encore 15mn à jouer. Mais les tarusates ont encore des ressources et les tangos vont mal gérer cette fin de match. Des maladresses et une dernière pénalité sifflée pour du jeu déloyal à 10m sous les poteaux permet à Chandezon de porter le score à 22 à 14 et prive les tangos du point de bonus défensif. A 14 contre 15, les visiteurs vont essayer de réduire le score mais Tartas restera solide jusqu’au bout et remportera la victoire méritée. L’équipe qui avait le plus envie a gagné. On n’a pas reconnu l’équipe entreprenante et dynamique des derniers matchs. On a vu une équipe dominée dans l’envie et l’engagement, maladroite et indisciplinée. C’est dommage, car en jouant à son niveau pendant 20mn, elle a marqué deux essais et aurait pu ramené un point de bonus. En espérant que cela ne sera qu’un accident car il faudra faire beaucoup mieux pour la réception de Léon qui viendra se venger du match aller.

 

Equipe Réserve:               PS TARTAS    10         AS MONTFORT    14

 

 

Lieu: Stade municipal de Tartas

arbitre: S. Abdallah (CBL)

mi-temps: 3 - 6

 

pour Tartas:

1 essai: n°9 (52')

1 transformation et 1 pénalité (26'): n° 14

 

pour Montfort:

1 essai: Darrigan (79')

3 pénalités: (21', 30', 46'): Lestage

 

l'équipe:

Fauré, Martegoute, Labat, Sauussez, Soula Th, Bayle, Parnaut, Leglanec, (m) Darrigan (cap), (o), Lestage, Bessa, Loupien F, Castaingts, Martinez, Moetessagne

entrés en jeu: Bernadet, Castra, Darrière, Exner, Minvielle, Arribehaute, Lalanne

 

En se déplaçant à Tartas, les réservistes savaient qu’ils auraient fort à faire face au leader de la poule. C’était la rencontre phare du jour, le premier recevant le second avec la première place en jeu. A cause des diverses blessures, absences et joueurs appelés avec l’équipe fanion, les lignes arrières sont limites avec seulement un remplaçant, Maxime Lalanne qui effectue pour le coup sa rentrée après une très longue absence pour blessure. Il ne faut pas de blessés supplémentaires derrière … Ce sont les locaux qui vont dominer dés le coup d’envoi mais les tangos ne vont pas s’en laisser compter et petit à petit équilibrer les débats. Ils vont même inscrire les premiers points par une pénalité de Remy Lestage (21’). Les tarusates vont répliquer également sur pénalité pour égaliser (26’). Le niveau de jeu est bon des deux côtés, notamment les défenses qui ne laissent que très peu d’espace à l’adversaire. Remy Lestage donnera l’avantage à la demie heure de jeu par une seconde pénalité.  6 – 3 pour les tangos à la pause et on ne s’est pas ennuyé une seule seconde. La deuxième période va bien débuter pour les tangos et Remy Lestage rajoute trois points (46’). 9 à 3, rien n’est fait car Tartas va alors appuyer sur l’accélérateur pour revenir au score. Les chalossais vont faire front avec vaillance mais vont devoir céder à la 52’ sur un essai de l’expérimenté Saint-Guirons. La facile transformation est réussie et Tartas est en tête au score 10 à 9 pour la première fois de la partie. Les jeunes tangos ne vont pas baisser la tête et bien au contraire, ils vont continuer à croire en leur bonne étoile jusqu’au bout. Les minutes s’écoulent sans qu’aucune des deux équipes ne franchissent les défenses hermétiques. On arrive dans les derniers instants et les chalossais lancent une énième attaques par les trois-quarts. Cette fois la défense de Tartas est prise de vitesse. Le rapide Geoffrey Mortessagne déboule sur son aile pour un débordement que l’on pense victorieux. Mais un dernier défenseur le reprend à 15m de la ligne d’essai. Geoffrey regarde à l’intérieur et voit arriver le capitaine Thibaut Darrigan au soutien. Il lui passe la balle et Thibaut sprinte puis plonge dans l’en-but pour un superbe essai libérateur. La transformation en coin est manquée par Maxime Lalanne mais le tableau d’affichage montre 14 à 10 pour les tangos. L’arbitre sifflera la fin et libèrera la joie des joueurs et supporteurs tangos. Quelle belle victoire ! La réserve retrouve la première place et voit l’avenir avec confiance.

 

Dimanche 22 octobre:

Equipe Première:                   AS MONTFORT   24       US GRENADE  6

 

 

Lieu: Montfort - Stade Guy Boniface

public: 300 personnes

arbitre: A. Etchebest (CBL)

(mi-temps 10 - 6)

 

Pour Montfort:

4 essais: Monblanc (18'), Vicédo (30'), Omicciolo (50'), Dubecq (80'+4)

2 transformations: Lannebère (50', 80+4')

carton jaune: Napias P (55')

 

L'équipe

Desclaux M, Faure, Marquet, Napias P, Teariki Tehina, Bayle, Monblanc (cap), Felter, (m) Napias J, (o) Dubecq, Lacoste, Da Silva, Omicciolo, Nin, Vicédo

entrés en jeu: Fauré, Hontans, Desclaux L, Napias V, Landalle, Dartiguelongue B, Lannebère

 

Pour Grenade:

2 pénalités: Loubery O (36', 40')

carton blanc: Tauziet (41')

 

L'équipe

Darbo, Lavie C (cap), Cassagne, Darrengosse, Lamothe, Lavie P, Loubsens B, Tauziet, (m) Cavazana, (o) Daugreuih Q, Bortoletto, Loubsens A, Daugreilh N, Loubery S, Loubery O

entrés en jeu: Lavie G, Cazenave, Lanvin, Cosson, Arlas, Larquier

 

C’était le match des extrêmes entre le premier invaincu et le dernier de la poule qui n’avait pas encore gagné le moindre match. Sur le papier, il ne devait pas y avoir photo mais à condition de prendre le match par le bon bout. Les tangos ne sont pas tombés dans le piège de la facilité et ont démarré la partie sur les chapeaux de roue. Malgré un temps incertain et une pelouse mouillée ils vont faire trente premières minutes de qualité. Ils vont imposer un rythme soutenu et enchainer les bonnes actions. Mais malheureusement, plusieurs actions se termineront par une faute de main (3’, 5’, 22’) ou une mauvaise passe (16’) alors que l’essai était à porté. Toutes ces bonnes intentions déboucheront quand même sur deux superbes essais. Le premier à la 18mn, suite à une percée du très remuant Jean-Baptiste Dubecq aux 22m. Le parfait relais de Pierre Faure décale le capitaine Louis Monblanc qui marque en coin (18’). Le second essai est également magnifique. Il part d’un excellent travail du pack qui avance après une touche. Le ballon est libéré dans le bon tempo et Jean-Baptiste Dubecq décoche une merveille de passe au pied pour son ailier Yan Lacoste. La réception est parfaite et la remise à l’intérieur pour l’arrière Thibaut Vicédo ne l’est pas moins. Les cannes de Thibaut font le reste pour le second essai en coin (30’). 10 à 0, les visiteurs sont dépassés et n’ont pas eu l’occasion de briller. Seule une pénalité manquée de 38m de face par l’arrière Loubery (13’) est à mettre à l’actif de Grenade. Une nouvelle percée de Louis Monblanc (32’) fait une fois de plus passer le frisson chez les supporters des bleus et blanc. Les tangos vont alors se relâcher et perdre en concentration. Les 10 dernières minutes seront à l’avantage des visiteurs qui vont profiter des erreurs et des approximations des chalossais et montrer qu’ils ne lâcheront rien. Deux pénalités de Loubery viennent punir des fautes bêtes et parfaitement évitables (35’, 39’). 10 à 6 à la mi-temps, cela ne reflète pas la physionomie de la partie mais les tangos n’ont pas été assez efficaces. Cependant, on sent très bien que la différence de niveau entre les deux équipes est évidente. Encore faut-il marquer pour se mettre à l’abri. La seconde période démarre par une première occasion d’essai des tangos suite à une belle attaque au large stoppée sur la ligne de Grenade (41’). La pénalité au 15m qui suit en bonne position est manquée par JB Dubecq. Les tangos vont alors alterner le bon comme cette percée de Quentin Omicciolo (48’) et les approximations notamment sur la conquête en touche. Le troisième essai sera marqué à la 50’ après une belle percée d’Antoine Lannebère rentré à l’arrière. Il sera stoppé dans les 15m de Grenade. La balle est éjectée et Quentin Omicciolo est à point nommé pour prendre l’intervalle et filer entre les poteaux. La transformation d’Antoine fait passer le score à 17 à 6. Ce n’est que justice ! Les grenadois souffrent mais font face vaillamment notamment grâce à leur pack qui continue à perturber la conquête des locaux. Ils profitent aussi des maladresses des tangos qui vont gaspiller des occasions d’essais : 62’, belle relance de Yan Lacoste, relais de Guillaume Felter et renversement du jeu de Hugo Nin. Le décalage est là en bout de ligne mais Romain Teariki Tehina lâche le ballon à 15m de la ligne ; 68’ : interception de Nicolas Landalle mais contrôle mal le ballon ; 72’ : la défense de Grenade est dépassée mais Guillaume Felter fait un en-avant ; 81’ : bonne combinaison en touche, Dylan Bayle s’échappe dans le couloir mais perd la balle à 10m de la ligne sur le placage ….. Heureusement, la dernière occasion sera la bonne dans les arrêts de jeu. Une longue séquence de jeu des tangos met au supplice les visiteurs jusqu’à ce que JB Dubecq trouve un intervalle pour marquer sous les poteaux. Antoine rajoute les deux points pour un score final de 24 à 6. Le meilleur a gagné mais Grenade s’est bien défendu surtout grâce à son huit de devant qui a su contenir et piquer quelques ballons aux tangos. Il y a eu quelques fautes et imprécisions dans le jeu des montfortois mais il faut voir aussi qu’ils ont beaucoup tenté, beaucoup joué. Il faudra quand même moins gâcher dimanche prochain à Tartas car les occasions seront beaucoup moins nombreuses.

 

Equipe Réserve:                 AS MONTFORT  39          US GRENADE  0

 

 

Lieu: Stade Guy Boniface

arbitre: J. Milan (CBL)

mi-temps: 15 - 0

 

pour Montfort:

6 essais: Loupien F (15', 41'), Darrigan (31'), Martinez (58'), Martegoutte (75'), Latappy (79')

3 transformations (15', 41', 79') et 1 pénalité (4'): Lestage 

 

l'équipe:

Castra, Bernadet, Labat, Saussez, Soula Th, Leglanec, Parnaut, Sarrès, (m) Darrigan (cap), (o) Lestage, Bessa, Laborde, Loupien F, Martinez, Mortessagne

entrés en jeu: Exner, Armand, Martegoutte, Gamard, Minvielle, Latapy, Castaingts 

 

Les réservistes devaient se racheter après la défaite du week-end précédent. Le groupe a récupéré quelques joueurs, notamment devant, et présente une équipe compétitive. Et la bonne surprise du jour est le retour de Mickael Castaingts après de longs mois d’absence  mis à profit pour récupérer de son accident de voiture. Le garçon était heureux de rechausser enfin les crampons et tous ses coéquipiers contents de le retrouver. L’adversaire du jour, Grenade, se présente avec un bilan de 4 défaites en autant de matchs. A priori, c’est l’adversaire idéal pour se refaire une santé morale. Les visiteurs possèdent un pack de fort tonnage mais manquant de mobilité. Et face à la jeune équipe montfortoise qui ne pense qu’à envoyer du jeu cela sera un gros handicap pour ces grenadois. Encore faut-il résister à cette puissance ! Les locaux ne vont mettre que quatre minutes pour déflorer le tableau d’affichage sur pénalité de Remy Lestage et un quart d’heure pour planter le premier essai par Frédéric Loupien au terme d’un joli numéro sur 40m. Les visiteurs s’accrochent mais tombent sur une défense retrouvée et infranchissable.  Le rusé Thibaut Darrigan aggravera le score en jouant rapidement pour lui-même une pénalité à 5 m de la ligne. La défense est surprise et « Chiroc » plonge dans l’en-but adversaire pour un essai de filou. 15 à 0 sera le score à la mi-temps. La seconde période verra la domination tango s’accentuer. Les lourds gabarits de Grenade ne suivent plus le rythme et les tangos se régalent. Quatre essais supplémentaires vont venir grossir le « planchot ». Le premier sera l’œuvre de Fred Loupien qui dés l’entame de la seconde période fera passer son compteur personnel à deux.  Le second sera marqué par Rémi Martinez sur son aile qui termine une belle attaque des trois-quarts (58’). Ensuite se sera le tour de Nicolas Martegoute pour enfoncer le clou (75’) et porter le score à 32 à 0. Mais ce n’est pas fini. Les tangos sont insatiables. Et c’est le « papi » François Latappy qui sera à la conclusion de dernier essai après un judicieux coup de pied à suivre par dessus du capitaine Thibaut Darrigan. La transformation difficile en coin est réussie par Remy Lestage qui fixe le score final à 39 à 0. Vraiment une belle victoire bonifiée qui prépare parfaitement le prochain match à Tartas, le premier de la poule avec seulement un point d’avance sur les tangos. La première place est en jeu et les réservistes ont les moyens de la conquérir.

 

Séniors féminines:             RCCF : 77         SA HAGETMAU : 17

 

 

Les séniors du RCCF retrouvait le VII en recevant en amical leurs homologues de HAGETMAU en lever de rideau de POMAREZ/CIBOURE. Au-delà du score ce qu’il faut retenir c’est l’application des deux équipes à produire du jeu et ravir les partenaires de l’U.S. Pomarez réunis en cette journée. Si les filles de l’entente ont largement dominé ce match enchainant de beaux mouvements, leurs adversaires ont montré également de belles actions bien construites. Les coachs des deux équipes étaient satisfaits des prestations de leurs joueuses. Une nouvelle journée de promotion pour le rugby féminin chalossais.

Samedi 21 octobre:

Juniors Phliponeau:      CHALOSSE RUGBY   14    RUGBY COTE SUD MACS   13

 

Après la prestation décevante du samedi précédent, les juniors devaient  se racheter en recevant une des deux équipes Phliponeau de Rugby Côte Sud (Tyrosse, Soustons et Capbreton/Hossegor). Sur le terrain de Mugron et sous un temps un peu humide, ils y sont arrivés. Mais que se fût dur ! Ils avaient en face une belle équipe parfaitement organisée en défense. Faute d’avoir concrétisé au moins deux occasions d’essais, les juniors de Chalosse Rugby se sont retrouvés menés à la mi-temps 3 à 10. Une pénalité de chaque côté et un essai des visiteurs sur l’interception d’une passe hasardeuse de l’arrière chalossais. La seconde période sera dominée par les locaux qui vont faire le maximum pour revenir au score. Mais la défense des visiteurs reste solide et le temps passe. Une nouvelle pénalité des visiteurs est compensée par un drop du 10 chalossais. 6 à 13, le match est indécis. Les locaux continuent à presser l’adversaire qui petit à petit faiblit. Tous ces efforts seront récompensés par un bel essai en coin qui ne sera pas transformé.  11 à 13, il reste encore un peu de temps. Les visiteurs se mettront à la faute et ainsi donner une nouvelle chance au buteur chalossais de gagner le match. La pénalité est réussie et la victoire 14 à 13 récompense la volonté de vaincre des jeunes face à une bonne équipe.cadets

 

Teulière B:          CHALOSSE RUGBY   54    RUGBY COTE SUD MACS   14

 

Les cadets exempts en championnat le week-end précédent, recevaient à Mugron les cadets 2 de l’entente de la Côte Sud (Tyrosse, Soustons et Capbreton/Hossegor). A l’entrée du terrain, la différence de gabarit entre les deux équipes est flagrante en faveurs des chalossais, notamment devant. En assistant aux premières minutes et au premier essai des locaux, tout le monde, les joueurs compris, pense que la victoire sera facile. Mais le relâchement général de l’équipe va permettre de découvrir la qualité de vitesse des ¾ des visiteurs qui vont marquer deux jolis essais. Les adversaires sont vaillants en défense et entreprenants. Nous sommes à la 30mn et les visiteurs mènent 14 à 12. Heureusement, les chalossais vont marquer un troisième essai pour virer en tête à la pause 19 à 14. La seconde période verra les jeunes de l’entente se réveiller enfin. Il n’y aura plus qu’une équipe sur le terrain dans le sillage des fers de lance Bats et Arribehaute. Les jeunes vont enfiler les essais comme des perles face à une équipe qui va lâcher physiquement et mentalement. 54 à 14 sera le score final. 

 

-18 ans féminines:              CHAMPIONNAT A 7 - TOURNOI D'ARCACHON

 

Ce premier plateau du championnat à VII s’est déroulé sur le terrain du SBAR à ARCACHON, au programme pour cette journée : SAINT PALAIS, LONS et SUD BASSIN ARCACHON.

Composition du groupe : Dorine T. - Anaïs C. - Alice D. - Mara P. - Mélanie P. - Gwenola G. - Maïana B. - Yolande S. - Célia C. - Claire L.

RCCF : 10 – SAINT PALAIS : 22

Match terne de nos cadettes en manque d’agressivité, elles sont logiquement dominées par les jeunes basques. Les deux essais marqués montrent qu’avec un peu plus de détermination cette équipe était à portée.

RCCF / LONS

Victoire par forfait, l’équipe de LONS ne s’est pas présentée sur ce plateau

RCCF : 25 / SUD BASSIN ARCACHON : 17Avec l’envie retrouvée nos cadettes se sont imposées en marquant 5 essais face aux filles du Bassin, soutenues par leur public. Celles-ci ont offert une bonne résistance laissant planer le doute sur l’issue de la rencontre jusqu’au dernières minutes. A 20/17 tout était encore possible pour les Girondines mais un dernier essai de nos cadettes les laissait à 8 points.

Bilan de la journée 2 victoires et une défaite, quel dommage cette entame ratée contre SAINT PALAIS… . Rendez-vous le 25/11 à LONS pour le second plateau.

 



Ajouté le 17/12/2013 par ASMONTFORT - 0 réaction